Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
didou69630

histoire du proto du 500 PGO

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Nouveau venu sur le forum, mais depuis deux ans je surveille ce forum avec beaucoup d'intéret.

Pourquoi?

Parceque le Prototype du BR 500 est sorti de nos usines, la veille du salon de Milan.Tout beau tout neuf.

Parceque nous y avons travaillé avec ardeur, joie, sueur et fierté.

Parceque c'est toujours une grande aventure de donner naissance à un nouvel objet.

Alors voila, deux ans de silence, (nous ne sommes pas en chine et la garantie de ne pas dévoilé de secret éxiste en france) c'est long.

Aujourd'hui, le Bugrider 500 PGO arrive a son terme, il est livré aux clients.
Notre devoir de réserve est donc levé.

Alors si vous avez des questions sur la génèse du produit, le pourquoi et le comment, je suis à votre service.

Nous avons eu la chance de faire aussi tout les essais, les tests avant la prépoduction. Cela fut un grand moment.

Certain habitant de la banlieu sud de Lyon ont peut-être eu la chance de voir les premières sorties, tour de roue et tête à queu de cette drôle de machine alors unique, il ya de cela deux ans.

Mais qui sommes-nous?

Une société industrielle qui a eu l'occasion de croiser des gens exceptionnels et dont le résultat est sous vos yeux.
Des passionés, et des professionnels qui aiment le beau et le travail bien fait.

Le projet BR500 c'est d'abord et avant tout une équipe.

Je n'en suis qu'un membre.

A très bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
salut bienvenue ici !

on sent le passionné ! elle est à Brignais ta boite ?....j'ai vu les essais je crois;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une seule question pour l'instant:

Cet engin serait donc construit en France?

Dans ce cas, merci de laisser ici les 6 premiers caractéres du VIN...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
non si il s'agit bien de la boite que je pense c'est juste la conception et la mise au point ainsi que les essais qu'ils ont fait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheers Bravo, c'est bien Brignais.

D'autre part, seul le proto a été fait en France avec la totalité des études, style, chassis et implantation. Ensuite, c'est PGO qui a repris le flambeau pour l'industrialisation.

Beaucoup de dialogue ont été nécéssaire entre PGO et nous afin que le produit soit abouti.

Je peux vous dire une chose, le moteur neuf est mou, c'est vrai , mais il se libère après quelques centaines de kilomètres.
Il faut le roder comme à l'ancienne...

Une chose est sure, c'est un ensemble propulsion qui est prévu pour un scooter avec les poids relatifs à un sooter, donc un variateur en conséquence. Avec un bon ajustage de masse, je suis certain que cela va transfigurer le bonhomme.

Pour être franc, ce n'est pas l'envie qui nous a manquer de bidouiller le vario pendant les essais, mais: cela aurait contrarier la nature même des essais qui devait représenter un véhicule standard client, nous n'avions évidemment qu'un véhicule, et donc pas le droit de s'envoyer au bouillon, ni de mettre le moteur en pièce, d'autre part, Piaggio n'a jamais été très collaboratif, pour la mise au point, donc, nous sommes resté sage et prudent, enfin presque.
Car dès que l'on est dans le bacquet, la sensation de sécurité est bonne et on attaque. Nous avions un 250 pour faire les tests comparatifs, et il faut se faire violence pour le reprendre après avoir conduit le 500.

Le plus dur en fait, c'est de laisser les autres prendre le volant.

Sur le proto, nous avons fait le choix d'une démultipliacation de direction d'un peu plus d'un tour, afin d'avoir une bonne sensibilité de pilotage. Bien sur entre le 250 et le 500 il fallait readapter la conduite, mais le rayon de braquage était supérieur au 250 ce qui fait que la maniabilité était bonne, sans pour autant faire du tricot avec les mains.

Quand est-il sur les véhicules série, je ne sais pas encore.


Question se metter sur la tranche, par contre, nous n'avons pas réussi, même en condition sport, il reste sur ces pattes l'animal, du coup dès que l'on remonte sur le 250, arcthung! ca balance sec.

Allez c'est tout pour ce soir.
Bonne nuit, les buggys.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu dis que tu ne sais pas pour les véhicules de série...

mais ne devraient-ils pas justement être identiques à celui qui a servi aux mises au point ?.... scratch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aussi surprenant que cela puisse être, la communication avec Taiwan est surtout unilatéral, nous n'avons pas le retour des décisions prise lors de l a mise en production. Le véhicule série est très proche du proto, mais certaines pièces ont évoluées après notre part d'étude.

Nous serons fixé après essai de véhicules série. Les proto salon de paris n'était pas non plus totalement définitif.

Il faut peu de chose pour changer complètement le ressenti en conduite, un millimètre par ci par la, c'est vite fait.

Mais rendons grace à PGO d'être rester fidèle à l'esprit voulu du produit.
Bien-sur les petits copains chinois n'ont pas mis longtemps a comprendre l'esprit du produit.

Question copie, je pense que nous ne sommes pas prêt d'en voir le bout, la seule bonne nouvelle, c'est qu'en général les chinois se copie en pire et non pas en améliorant.
D'autre part je serais surpris qu'ils arrivent à un bilan masse officiel étant donné le casse-tête pour rester dans la limite de poids autorisée, et alors avec quatre roues motrices, là on doit atteindre des sommets.

A ce propos, lors des essais, nous n'avons jamais été à la peine en motricité, toujours sorti des tracas. Je ne vois pas, a par pour l'aspect marketing l'intéret de compliqué, allourdir, si ça passe bien sans.

Je me rappelle une monté dans l'herbe sèche en pneu route qui c'est bien passé alors que nous étions au fond du trou.

C'était sur un circuit ou le propriétaire nous a fortement déconseiller de descendre avec un buggy, sachant le nombre de 250 et 150 qu'il repèche dans cette "maudite cuvette".

C'était aussi un endroit avec une descente façon canyon rocheux et étroit, et hop total contrôle jusqu'en bas. Ouf. (Circuit ACTIVERT)

A plus. Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout ce que tu as vécu de l'intérieur est super intéressant je t'ai donc créé un post spécial pour nous en parler !
thumleft

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
salut à toi " didou69630 ",

Et bienvenu sur se forum ... thumleft +1

J'aimerais STP, que tu lise le post " PGO 500 : avis mitigé ( 2eme partie ) ", et que tu me commente le sujet !!! ( en gros, que pourait tu me répondre devant une telle déception !!! )

Sachant que je suis paraplégique, que je possède un HONDA FL400R, et que je recherche un " buggy " ou autres ... LOL !!! qui se rapproche au mieux du FL400 => Fiabilité et puissance.

Cela dit, bravo à celui qu'il l'a dessiné ... thumleftthumleftthumleft ... L'esthétique est PARFAIT ! ExclamationExclamationExclamation

Avec grand plaisir de te lire,

Amitiés,

Pierre

Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci didou pour la petite histoire sur
la naissance du br 500i ... thumleft

et encore bravo aux concepteurs .... thumright

mais à part le petit souci avec mon pneu arr qui pèle ...
j'ai actuellement 650 km de pur plaisir ... bounce

pourvu que celà dure .... Very Happy

à bientot ...
thythy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.