Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

-Olivier

Membres
  • Compteur de contenus

    2 358
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10

-Olivier a gagné pour la dernière fois le 14 avril 2019

-Olivier a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

25 Excellent

2 abonnés

Visiteurs récents du profil

20 970 visualisations du profil
  1. la prochaine Supercar lambo!! Maintenant que la Lamborghini Urus a connu un grand succès , il est temps que la marque de supercar italienne finalise ses projets futurs. Ce n’est un secret pour personne que les successeurs de l’Aventador et de l’Huracan se produiront. Le premier comportera même un V12 à aspiration naturelle avec électrification, mais qu’en est-il d’une quatrième ligne modèle? Autocar s'est entretenu avec Stefano Domenicali, PDG de Lamborghini, et a abordé un certain nombre de sujets, parmi lesquels une confirmation de ce que nous soupçonnions auparavant . "L'idée, c'est un grand voyageur, un 2 + 2", a-t-il déclaré. "Nous y travaillons déjà. Cette voiture pourrait nous aider à atteindre 10 000 ventes. Je peux voir que si nous sommes capables de stabiliser les volumes au cours des prochaines années, nous pourrons gérer un quatrième modèle. Mais nous ne sommes pas assez forts ni stables pour investir dans un quatrième modèle pour le moment. » Alors, quand ce grand voyageur arrivera-t-il finalement? Eh bien, une fois que Lamborghini aura atteint la stabilisation requise. Domenicali a déclaré que les prévisions des ventes indiquent que d'ici 2025, son entreprise sera en mesure de lancer ce quatrième modèle. Ce n'est pas la première fois que Lamborghini est sérieusement considéré comme un grand voyageur 2 + 2. Rappelez-vous le concept Asterion 2014 ? Révélé par le prédécesseur de Domenicali, Stephan Winkelmann, qui dirige maintenant Bugatti, l'Asterion était également un hybride rechargeable avec une autonomie tout électrique d'environ 50 km. Mais il conserve toujours le V10 de 5,2 litres à aspiration naturelle, monté longitudinalement. Combiné avec trois moteurs électriques, la production totale a atteint 910 ch.
  2. Aston Martin Aston Martin a laissé tomber aujourd'hui un triplé d'annonces confirmant les travaux sur trois nouveaux véhicules: le Vanquish Vision Concept (nom de code AM9), l'AM-RB 003 hypercar et le Lagonda All-Terrain Concept. Le concept Vanquish Vision, qui fait renaître le nom Vanquish, est en production depuis deux ans. Son arrivée marque la première fois qu'Aston met en série un modèle à moteur central (prévu pour 2022). La capacité du moteur à deux turbocompresseurs est encore indéterminée, mais devrait être d'environ 3,0 litres, compte tenu de la taille des moteurs similaires d'autres constructeurs automobiles. Le nouvel hypercar AM-RB 003 d’Aston (anciennement connu sous le nom de Projet 003) est également un énergivore. Il aura le même moteur que l’AM9 et, d’après le texte de presse de la marque, "incorporera des concepts et des technologies empruntés directement à la F1", ce qui donnera le coup de grâce à ses concurrents hypercar haut de gamme. Curieusement, cependant, la voiture n’aura pas d’ écran tactile pour le tableau de bord - sans doute dans le but de la rendre aussi légère que possible. Au lieu de cela, les propriétaires devront monter leur propre smartphone au tableau de bord s'ils souhaitent utiliser la navigation ou lire de la musique via Spotify. La société a été un peu vague sur les spécifications, mais elle sera probablement sur la route d’ici 2021. Aston Martin AM-RB 003 Enfin, il y a le concept tout terrain Lagonda - un élément central de la transition d'Aston vers une marque de luxe entièrement électrique . Un plat à emporter ici est l'espace disponible. La société a tiré parti de l’absence de moteur à combustion interne et a monté les batteries au sol afin que le véhicule soit ultra-spacieux à l’intérieur. À l’extérieur, c’est plutôt futuriste, ce qui, selon le patron d’Aston Andy Palmer, en fait une voiture bien adaptée aux entrepreneurs en technologies. "Ce sont les gars qui conduisent Teslas, pas les Bentley et les Rolls-Royces", a-t-il déclaré à AutoCar .Encore une fois, pas de mots sur les détails, mais selon les rumeurs, Aston espère une autonomie entièrement électrique d’environ 400 km pour la version de production, avec une technologie de charge rapide sans fil qui permettra de recharger la batterie en 15 minutes environ
  3. L'AM-RB 001 et Vulcan ont besoin d'un petit frère. L’arrivée de l’ Aston Martin Vulcan et l’éventuel AM-RB001 poussent le légendaire constructeur britannique dans l’avenir. Les deux voitures sont pré-chargées avec plus de 800 chevaux (596 kilowatts) et suffisamment de carrosserie aérodynamique pour faire rougir une navette spatiale. Mais un designer pense qu'une troisième supercar pourrait constituer un tri parfait entre performances et style au sein de la gamme. L'artiste de rendu français Adrien Fuinel a imaginé le beau concept-car que vous voyez ici. Il l'appelle l'Aston Martin RR et partage un certain nombre d'indices avec la Vulcan, mais il est associé à un boîtier plus élégant et plus facile à la route qui correspond aux autres voitures de la gamme, y compris la nouvelle DB11 . Comme la plupart des supercars précédentes, le moteur du concept RR serait placé à l'arrière. Bien que Fuinel n'ait pas précisé ce qui alimenterait cette machine bestiale, nous supposons qu'il s'agirait du même V12 que celui que l'on trouve sur la plupart des produits Aston Martin, probablement avec un groupe motopropulseur hybride similaire au Vulcan. Le design est lisse et sophistiqué, empruntant la calandre du Vulcan pour une pincée d'agression supplémentaire. Le profil latéral est aérodynamique et profilé, et cède la place à un arrière sculpté avec une lèvre intégrée. Il reste à voir si quelque chose comme cela parviendrait jamais à la chaîne de production, mais ça a l'air cool quand même. Pour le moment, les acheteurs d’Aston Martin devront se débrouiller avec le Vulcan, très léger de 800 chevaux (596 kilowatts), et avec l’ AM-RB 001 de 200 milles à l’heure . Ce dernier fera ses débuts dans la production au cours de l’année. Pour ceux qui recherchent quelque chose avec des capacités ouvertes, un nouveau DB11 Volante fait également ses débuts cette année.
  4. -Olivier

    Lamborghini

  5. Si vous pensez que cette nouvelle Aston Martin Vantage 2019 est une simple évolution de la vieille voiture de sport , eh bien, vous auriez tort. C'est très moderne et, du point de vue de la performance, pas une seule chose n'a été négligée. L’ancien Vantage avait toujours l’air aussi étonnant qu’il conduisait, quelle que soit sa forme - V8, V12, Roadster ou coupé -, ce nouveau modèle avait du jeu. La nouvelle Vantage est toujours une voiture de sport à long moteur, à moteur avant et à propulsion arrière, mais elle a été complètement mise à jour avec une toute nouvelle transmission, une architecture intérieure, une architecture électronique et un design extérieur post-moderne. Les portes d'entrée de niveau 2 d'Aston Martin sont basées sur leur dernier châssis en aluminium collé et il y a des allusions, notamment sous le capot moteur, mais le châssis est aussi rigide que toute autre voiture de sport moderne. Le cœur de cette vue est quelque chose de tout à fait nouveau et de très moderne. C'est un petit V8 fourni par AMG, le partenaire d'Aston Martin. Oui, cet AMG. On a beaucoup parlé de ce moteur, mais voici le marché. C'est le V8 bi-turbo de 4,0 litres que l'on retrouve dans bon nombre d'AMG et, contrairement à AMG , Aston Martin l'associe à une boîte de vitesses automatique à huit vitesses de ZF. Comme la précédente Vantage, un tube de torsion relie le moteur à la boîte de vitesses et ce qui est cool, c'est que l'arbre de transmission est en fibre de carbone. Le PDG d’Aston Martin, Andy Palmer, a promis que le Vantage serait éventuellement disponible avec une transmission manuelle, mais le temps nous le dira. Dans la Vantage, ce V8 développe 503 chevaux à 6 000 tr / min, ce qui lui-même conserve le caractère de voiture de sport de la Vantage. Le moteur aime tourner. Cependant, le V8 a aussi le couple d'un moteur turbocompressé moderne. Il fait 505 livres de couple - si vous regardez la courbe de couple, nous devrions l'appeler un plateau massif - de 2 000 à 5 000 tr / min. C'est comme s'il avait le meilleur des deux mondes. Beaucoup de puissance au sommet et un couple apparemment sans fin au milieu de la plage de régime, où vous le voulez. Sur la route, vous bénéficiez d’une accélération sans effort à mi-distance. Lorsque vous attaquez la route, vous pouvez tirer parti de la plage de régimes complète. La société a déclaré que la nouvelle Vantage permettait d'atteindre zéro à soixante secondes en trois secondes et demie et qu'elle dépassait largement les 300 kilomètres à l'heure. C'est beaucoup rapide et beaucoup rapide. La boîte-pont à huit vitesses passe rapidement, en remontant et descendant la boîte de vitesses, et, naturellement, les rétrogradations sont assorties. Ils sonnent bien aussi. Bien sûr, vous pouvez naviguer en voiture et laisser le Vantage bouger par lui-même. Il est facile de tomber dans cette habitude, étant donné tout le couple généré par le V8, mais vous pouvez actionner une des palettes pour un contrôle manuel instantané de la boîte de vitesses. Le principal atout de ce Vantage, pour ainsi dire, réside dans son e-diff et dans les différentiels à glissement limité à commande électronique, c’est qu’ils fonctionnent de manière transparente en coulisse. Les avantages sont immenses, car au lieu d’un blocage fixe, ce type de différentiel peut aller de complètement ouvert à complètement bloqué en un clin d’œil. En réalité, vous voulez que le différentiel soit ouvert à la stabilité au freinage, ce qui est le cas, mais un différentiel mécanique à verrouillage fixe est essentiellement un compromis. Un e-diff, en revanche, passe en mode de pleine ouverture pour assurer un freinage sûr, puis vous offre toujours le niveau de verrouillage adéquat en accélération, quelles que soient les conditions de conduite. C'est une technologie brillante et ça marche tellement bien qu'on ne l'apprécie pas souvent. À l'intérieur de la cabine, le design et les matériaux sont un mélange de moderne et de fini à la main. Les détails sont exceptionnels et tout ce que vous touchez est spécial. Aston Martin a toujours trouvé le moyen d'inclure des touches uniques, comme les charnières des pare-soleil, par exemple. Ils sont conçus spécialement pour le Vantage, ils ne sont pas extraits du panier de pièces de certains fournisseurs et renforcent le sentiment que vous conduisez quelque chose qui sort de l'ordinaire. La forme élégante en cascade du tableau de bord de l'ancien Vantage est maintenant disparue et il y a maintenant un écran d'infodivertissement fixe au sommet du tableau de bord. L’ergonomie de second niveau est propre à Aston Martin et une fois que vous vous êtes habitué à l’emplacement des boutons et des molettes, c’est en fait assez intuitif. Apple CarPlay est la seule chose - une chose criante en fait - qui manque à la nouvelle Vantage. En 2019, c'est essentiel et il faudrait y remédier le plus tôt possible. La position d'assise est Vantage-perfect, le siège étant fixé plus bas qu'au sol et Aston Martin a cloué l'ergonomie. De plus, la cabine est relativement spacieuse. Il y a même un espace de rangement derrière les sièges et un espace de chargement généreux sous le coffre. La précédente Vantage avait une direction assistée hydraulique et c’était l’une des dernières résistantes. Comme vous vous en doutez, il est maintenant assisté électriquement, mais ce n'est pas une mauvaise chose. Aston Martin a pris le temps de régler le système correctement et, heureusement, c'est le type de rapport fixe et rapide que les passionnés de conduite apprécieront. Il offre également une assistance variable, avec une assistance supérieure aux vitesses de stationnement, ce qui améliore sa convivialité au quotidien. Ce qui est vraiment impressionnant dans la nouvelle Vantage, c'est son équilibre. Il se sent remarquablement léger, beaucoup, beaucoup plus léger que ne le suggèrent plus de 1 500 kilogrammes. L'excellente direction est certainement utile, tout comme la répartition du poids. De par sa conception, le moteur est placé derrière l'essieu avant et la transmission, à l'arrière de la voiture. Tout cela contribue à donner à ce Vantage un sentiment beaucoup plus excitant et inspirant que l’ancien. Dans la réalité, l'e-diff et la vectorisation dynamique du couple de Vantage ont pour fonction d'ajuster constamment la quantité de blocage en fonction des conditions de conduite en constante évolution. Au volant, vous avez toujours l'impression d'avoir une énorme quantité de traction disponible. Pour les passionnés et les rats de piste, il se peut même que la traction soit un peu trop forte, car pas une seule fois au cours de ce test, le Vantage n’a mis un pied dans le pied. Certains pilotes préféreront peut-être que cette Aston oblige certains survireurs avec un peu moins d'effort. Le caractère de freinage est aussi excellent que le reste du châssis. À l'avant, il y a des étriers à six pistons qui bloquent les rotors en deux pièces, avec des étriers à quatre pistons et des rotors en une pièce à l'arrière. La puissance, les sensations et la modulation à la vitesse ne sont que dix sur dix, bien que l'actionnement à faible vitesse demande un peu de pratique avant de trouver la précision nécessaire pour être gracieux. Vous pouvez choisir parmi trois modes de conduite différents - Sport, Sport Plus et Track - et ces modes intègrent tous les systèmes nécessaires. Ils sont distincts les uns des autres et, dans la plupart des situations, Sport Plus est le mode de choix. Bien sûr, les modes de conduite changent les cartes d’accélération et de changement de vitesse, mais leur approche visant à améliorer la dynamique de la Vantage est beaucoup plus holistique. Chaque mode de conduite adapte le moteur, la boîte de vitesses, l'e-diff, le vectorisation de couple, le contrôle de stabilité, le contrôle de traction, la direction assistée et les systèmes d'amortissement appropriés. Peu de constructeurs de voitures de sport font cela, mais Aston Martin le fait bien: vous pouvez découpler les amortisseurs adaptatifs de ces modes. Sur nos routes moins que stellaires, la meilleure configuration semble être avec le mode de conduite Sport Plus et l’amortissement Sport. Le mode piste convient parfaitement à l’utilisation des circuits de course uniquement. Conduire la Vantage est une chose, mais la regarder rouler au crépuscule est une occasion en soi. C’est dans cet environnement dynamique où le design laisse une impression énorme, car il ne ressemble à rien d’autre sur la route. Pourtant, il reste identifiable comme une Aston Martin. L'un des éléments les plus intéressants de la Vantage est la conception générale de l'arrière de la voiture. Bien sûr, cette peinture blanche contribue à accentuer le diffuseur, mais c’est la forme de la bande de feux arrière à DEL et la carrosserie qui l’entoure qui la rendent distinctive. La fine bande de LED est entièrement fonctionnelle, mais ces courbes donnent à l'arrière de la Vantage un aspect dynamique que vous ne verrez nulle part ailleurs. C'est tout le contraire des formes circulaires ou trapézoïdales communes aux autres voitures de sport. Les porte-à-faux avant et arrière courts font de l'entrée et de la sortie des allées un jeu d'enfant, une rareté pour des voitures comme celle-ci, mais c'est la conception générale qui confère à Vantage une présence charismatique dans la rue. Heureusement, la Vantage conserve le balançoire classique Aston Martin. Pour une voiture de sport, c’est génial, car une fois garés, ils effaceront le trottoir adjacent, en plus ils sont tout simplement cool. Pas tout à fait "Billionaire Doors" - si vous aimez la blague de la culture pop - mais ils sont définitivement un sujet de conversation. Il ne fait aucun doute que cette nouvelle Vantage est à des années-lumière de l’ancienne et elle semble avoir été transportée ici tout à fait à l’avenir. Peut-être de loin dans la prochaine décennie. Aussi agressif qu'élégant, à la hauteur de son look, produisant des sons brillants, il pourrait très bien être la voiture de sport la plus convoitée actuellement en vente. ston Martin Vantage 2019 BODY STYLE: voiture de sport à deux portes. MÉTHODE D'ENTRAÎNEMENT: moteur avant, traction arrière. MOTEUR: Moteur V8 de 4,0 litres à turbocompresseur (503 ch., 505 lb-pi de couple) avec boîte de vitesses automatique à huit rapports. CAPACITÉ DE CHARGEMENT: 350 litres. ÉCONOMIE DU CARBURANT: 14,2 / 8,0 / 10,3 L / 100 km ville / route / combiné (chiffres de l'UE) PRIX: 172 495 $; comme testé à déterminer, plus frais de destination de $ à déterminer.
  6. Le retour du projet Kro de SR Auto Group pour la Aston Martin Vantage était attendu depuis longtemps. Mais maintenant qu'il est de retour, il est de retour avec vengeance. La combinaison de l'élégance sportive de la supercar britannique et des exploits de la part du fabricant canadien de pièces de rechange en matière de réglage a transformé cette Aston Martin Vantage en une pièce impressionnante en noir et vert. Nous savons que SR Auto Group a fait des programmes comme celui-ci une chose habituelle, mais il y a quelque chose dans le Projet Kro qui attire beaucoup l'attention. Peut-être est-ce le corps noir poli, ou peut-être les subtiles garnitures vert lime sur le capot et les étriers de frein. Peut-être que c'est même le jeu de roues PUR 8IGHT Modern Black 21 pouces que SR Auto Group a pu acquérir de la collection 2012 de PUR Wheels. le modèle à cinq branches mesure 21 × 9 sur l'essieu avant et 21 × 10,5 sur l'essieu arrière. Pour correspondre au corps, ils ont été finis en noir moderne. SR Auto a choisi ce modèle en raison de sa légèreté et de sa résistance.
  7. Aston Martin a dévoilé une édition spéciale de DBS baptisée DBS Superleggera TAG Heuer Edition. Les détails de la tarification de l'Aston Martin DBS Superleggera TAG Heuer Edition ont été révélés et imposeront aux acheteurs britanniques un budget de 295 000 £ (environ 389 000 $). Aston Martin a déclaré que seules 50 unités seraient fabriquées et que chaque édition spéciale serait accompagnée d'une montre à édition limitée TAG Heuer Edition . La Carrera Heuer 02 de DBS Edition comprend une face à découper hexagonale qui correspond à la calandre de la DBS, tandis que le bracelet en cuir de veau noir estampé reflète le revêtement en cuir de la Aston. Tout comme la voiture, la montre a des détails rouges qui correspondent aux coutures rouges sur les sièges en Alcantara, aux étriers de frein rouges et aux accents rouges sur les parois des pneus . Minna Philipson, vice-présidente de la marque et de la communication chez TAG Heuer, a déclaré que la société horlogère se préoccupait avant-gardiste d’innovation et de savoir-faire et qu’elle prospérait sur les défis et les performances accrues. Avec Aston Martin DBS Superleggera TAG Heuer Edition, ils ont franchi une nouvelle étape avec Aston Martin et ils sont fiers de le voir arborer leur logo. L'Aston Martin DBS Superleggera TAG Heuer Edition parvient à se démarquer parmi la foule grâce à la peinture Monaco Black unique ainsi qu'à son toit en fibre de carbone satiné noir, ses miroirs, ses évents, ses persiennes, son séparateur et son spoiler. L'Aston Martin DBS Superleggera de TAG Heuer Edition est équipée de roues à rayons doubles de 21 pouces de couleur noir satiné, enveloppées dans du caoutchouc Pirelli P Zero. Même le badge de l'aile porte le logo TAG Heuer, tandis que l'habitacle est en cuir noir avec des sièges en alcantara à coutures rouges et un matelassage sur mesure TAG Heuer, complété par des inserts en fibre de carbone et en chrome foncé. Le PDG Andy Palmer vérifiera personnellement chacune des 50 unités de l’Aston Martin DBS Superleggera TAG Heuer Edition avant de quitter l’usine . J'ai trouvé cela utile
  8. L’Aston Martin V8 Vantage est l’exemple ultime de style automobile moderne Voiture de sport construite à la main alliant performances exceptionnelles, agilité sans pareille et utilisation quotidienne.La V8 Vantage est aussi sûrement l’une des plus belles voitures du monde : d’une grande élégance, elle affiche une agressivité maîtrisée, des proportions parfaites, un caractère déterminé, doublé d’une grande prestance. Résolument moderne, elle ne conserve pas moins tous les attributs stylistiques classiques dans la plus pure tradition Aston Martin. Exemple frappant de pureté stylistique, la V8 Vantage est avant tout instantanément reconnaissable comme étant une Aston Martin. Initialement lancé au Salon de Genève en 2005, elle vient de recevoir d’importantes améliorations techniques, se réaffirmant un peu plus comme l’une des plus désirable et exaltante voitures de sport (à partir de Juin 2008). Le cœur de chaque vraie voiture de sport est un moteur superbe, les V8 Vantage Coupé et Roadster sont équipés du nouveau V8 4,7 litres Aston Martin de 426 chevaux (une augmentation de 12% par rapport la précédente version 4,3 litres). Le V8 au son envoûtant peut propulser le véhicule à une vitesse de pointe de 290 km/h (amélioration de 10 km/h) et lui permettre d’atteindre le 0 à 100 km/h en seulement 4.7 secondes (contre 4.9 secondes précédemment, avec la transmission Sportshift).Mais ces chiffres ne disent pas tout, la V8 Vantage est la quintessence du style et de l’excellence technique, notamment grâce à l’utilisation de matériaux légers, à une excellente répartition du poids, une aérodynamique efficace et un moteur en tous points remarquable. Ce V8 est monté entièrement à la main dans les installations Aston Martin de Cologne, en Allemagne construites à cet effet. Ce moteur léger, compact, tout en alliage offre des performances exceptionnelles et une haute réactivité, y compris à bas régime. Avec un couple maximum de près de 470 Nm à 5 750 tr/m, dont 77 % sont obtenus lorsque le moteur tourne à seulement 1 500 tr/m, soit à un régime légèrement supérieur au ralenti, la Vantage offre une grande capacité de traction et un plaisir de conduite sans égal. Une légère accélération suffit au V8 pour s’élancer et garantir au conducteur une conduite raffinée et exaltante. Cette nouvelle motorisation permet également de faire baisser la consommation de carburant et ainsi que les émissions de CO2 ( -13%, soit 312g/km en Sportshift). La puissance et le couple ne sont pas les seules raisons des performances époustouflantes de la V8 Vantage. Entièrement en alliage, la structure VH Verticale/Horizontale) unique Aston Martin, constitue une colonne vertébrale idéale qui lui donne une rigidité et une résistance exceptionnelles dans sa catégorie. L’architecture à moteur central avant et boîte centrale arrière contribue à une distribution idéale du poids entre l’avant et l’arrière et permet d’obtenir un centre de gravité très bas. Le résultat démontre agilité, équilibre inspiré et tenue de route parfaite. La transmission centrale arrière est raccordée au moteur via un tube d’arbre de transmission rigide en aluminium moulé, lequel abrite le très robuste et léger arbre de transmission en fibre de carbone. Une boîte manuelle six vitesses rapide est livrée en série, ses rapports correspondent parfaitement aux performances du moteur V8. La célèbre boîte électro-hydraulique Sportshift d’Aston Martin est proposée en option. Avec des passages de rapport en environ 200 millisecondes, la boîte de vitesse à palettes rapproche encore le conducteur sportif de sa voiture. Quand les palettes ne sont pas utilisées, la Sportshift dispose d’un mode « Auto Drive » qui choisit automatiquement le rapport approprié à la situation. Un réglage « confort » donne des passages plus détendus. La structure de carrosserie robuste et légère de la V8 Vantage s’associe à une suspension totalement indépendante à double triangle, pour une tenue de route exceptionnelle avec un excellent confort.Le Pack Sports en option comporte des roues en alliage forgé légères à cinq rayons, des amortisseurs optimisés à la réponse dynamique améliorée, des ressorts renforcés et, pour le coupé, une barre antiroulis arrière perfectionnée. L’option Pack Sports assure un meilleur contrôle de la caisse à haute vitesse, une agilité supérieure et une réaction plus précise pour le conducteur. À l’intérieur, l’artisanat traditionnel s’associe à la technologie du 21e siècle. Fini à la main avec les matériaux les plus prestigieux, l’habitacle place le conducteur au cœur d’une authentique voiture de sport. L’habitacle à deux places offre un espace généreux, non seulement pour le conducteur et son passager, mais aussi pour les bagages, faisant de la V8 Vantage la compagne idéale des départs en week-end. Le hayon arrière du Coupé s’ouvre sur un compartiment à bagages offrant 300 litres, jusqu’à trois fois plus que certaines concurrentes, alors que la capacité du coffre de la V8 Vantage Roadster est, avec ses 144 litres, également en tête de sa catégorie. Un grand réservoir autorise de longues étapes entre les ravitaillements. La V8 Vantage bénéficie d’un assemblage et d’une finition tout à la main. Seuls les artisans savent produire les détails de conception et de finition exigés par les ingénieurs et les concepteurs Aston Martin, pour une qualité impossible à reproduire dans la production en série. Les machines peuvent toujours coudre du cuir, mais certainement pas avec la même application que des artisans chevronnés. Le démarrage d’une Aston Martin est un moment à savourer La première interaction entre le conducteur et le moteur V8 combine tradition et haute-technologie, avec une pointe de mise en scène. L’allumage est désormais contrôlé par l’ECU (Emotional Control Unit) en acier inoxydable et verre, aussi raffinée et tactile qu’une belle pièce d’horlogerie. L’ECU est insérée dans un emplacement d’accueil spécial, installé dans le bouton de démarrage traditionnel en verre transparent. Il suffit d’appuyer sur l’ECU encastrée dans le bouton du starter pour faire démarrer le moteur.Pour le Roadster Aston Martin s’est assuré d’avoir conserve la légèreté de la V8 Vantage Coupé, permettant au cabriolet d’exploiter pleinement sa compacité, son agilité et sa puissance. En position fermée, la capote en tissu suit de très près les lignes du coupé, conservant le profil fluide et dynamique du véhicule. En position ouverte, c’est une ligne continue qui passe de l’avant à l’arrière, l’élégance suprême de la simplicité. La capote vient se loger sous un couvre-capot en aluminium qui prolonge l’habitacle à l’arrière. Elle se déploie en 18 secondes à peine, même lorsque le véhicule est en marche (jusqu’à une vitesse de 50 km/h). Pour son développement, près de 50 prototypes de la V8 Vantage ont été rigoureusement testés sur plus de 800 000 km environ. Plus de 20 000 km parcourus dans le désert, parfois à vitesse de pointe, se sont déroulés à Dubaï, où la température ambiante atteint quotidiennement 48 ºC, la carrosserie des voitures avoisinant les 87 ºC. Des essais à grande vitesse sur près de 60 000 km ont également été effectués sur le circuit d’essai de Nardo, en Italie, ainsi que sur le circuit de F1 de Nordschleife à Nürburgring, en Allemagne, le circuit automobile le plus intimidant au monde. Enfin, pour ce qui est des tests de conduite en climat froid, avec des températures avoisinant les -30 ºC, ce sont les routes de Suède qui ont servi aux essais. Tout ceci dans le but d’assurer à ce modèle une fiabilité à toutes épreuves. Caractéristiques techniques Caisse : Coupé ou Cabriolet 2 portes 2 places Coque en aluminium collé Châssis en aluminium, alliage de magnésium, composite et acier Renforts d´impact latéraux en aluminium extrudé Projecteurs halogènes (feux de route) Feux arrière à LED Moteur : Alliage complet, deux doubles arbres à cames en tête, V8, 32 soupapes, 4735 cc Moteur central-avant, propulsion arrière Pot d’échappement catalytique en acier inoxydable avec soupapes de décharge. Puissance maximale 426 ch à 7300 tr/m Couple maximum 470 Nm à 5000 tr/m Accélération 0 à 100 km/h en 4,9 secondes Vitesse maximale 288 km/h Transmission : Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, en position centrale arrière. Tube d’arbre de transmission en alliage avec arbre de transmission en fibre de carbone. Différentiel de glissement limité. Rapport de pont 3,909 :1 Direction : Crémaillère et pignon, direction assistée Servotronic asservie à la vitesse, 3 tours de volant Réglage en hauteur et en profondeur de la colonne de direction Suspension : Avant : Double triangles de suspension indépendants en aluminium avec contrôle antiplongée, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis et amortisseurs monotubes Arrière : doubles triangles de suspension indépendants en aluminium avec contrôle anti-cabrage et anti-portance, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis et amortisseurs monotubes Roues Avant : 8,5J x 19” Arrière : 9,5J x 19” Pneus : Bridgestone Potenza Avant : 235/40 ZR19 Arrière : 275/35 ZR19 Freins : Avant : Disques en acier ventilés à rainures de 355 mm de diamètre Arrière : Disques en acier ventilés à rainures de 330 mm de diamètre Contrôle dynamique de stabilité (DSC) Système antiblocage des freins (ABS) Répartition électronique de la puissance de freinage (EBD) Assistance au freinage d’urgence (AFU) Système d’antipatinage à l’accélération Système de contrôle de couple (PTC) Longueur : 4380 mm Largeur : 1865 mm (sans les rétroviseurs) 2025 mm (avec les rétroviseurs) Hauteur (Coupé) : 1255 mm Hauteur (Roadster) : 1265 mm Empattement : 2600 mm Voie avant : 1570 mm Voie arrière : 1560 mm Rayon de braquage (bord à bord) : 11,1 m Capacité du coffre (Coupé) : 300 litres Capacité du coffre (Roadster) : 144 litres Capacité du réservoir de carburant : 80 litres Poids (Coupé) : 1630 kg Poids (Roadster) : 1710 kg Consommation (litres/100km) - Manuel Urbain 19.9 Extra-urbain 10.4 Mixte 13.9 Consommation (litres/100km) - Sportshift Urbain 19.4 Extra-urbain 9.6 Mixte 13.2 Emissions de CO2 328 g/km – Manuel 312 g/km - Sportshift Caractéristiques intérieur Intérieur : Intérieur entièrement en cuir pleine fleur Ciel de pavillon en Alcantara Tableau de bord en alliage et finition de console centrale graphite Sièges réglables électriquement Airbags à double niveau conducteur et passager Airbags latéraux Pare-brise arrière chauffant Régulateur automatique de température Ecrans OEL (écrans organiques à diodes électroluminescentes) Ordinateur de bord ECU en verre Lampes cartes LED Aide au stationnement arrière Contrôle de la pression des pneus Système d’alarme et d’antidémarrage Fermeture des portes et ouverture du coffre centralisées à distance Coupe-batterie Equipement d’intérieur Système audio 160W Aston Martin avec chargeur automatique six CD Connecteur intégré pour Apple iPod Connecteur USB pour format audio Waveform (WAF) compatible avec les fichiers audio Windows Media Player (WMA) et MPEG (MP3) Options Transmission mécanique robotisée Sportshift Système de navigation par satellite à disque dur HDD avec TMC (info traffic) Phares avant xénons Tableau de bord – piano black Plaquette personnalisée sur seuil de porte Rétroviseur intérieur électrochrome Télécommande d’ouverture de la porte de garage intégrée au rétroviseur intérieur Alarme volumétrique (capteurs volumétriques et d’inclinaison) Sièges et rétroviseurs à mémoire (3 réglages) Sièges chauffants Dispositif de repérage par satellite Trousse de premiers secours Kit fumeur Régulateur de vitesse Kit mains libres pour téléphone Bluetooth Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement Aide au stationnement avant Parapluie dans le coffre Système Audio Premium 700W Aston Martin avec Dolby Pro Logic II
  9. La saison de la Endurance Cup confirmée pour l'équipage de Kirkaldy Le Garage 59 devrait continuer à courir dans la Blancpain Endurance Cup en 2019, mais avec une nouvelle marque. L’équipe, qui a concouru avec McLaren en GT3 au cours des dernières années, courra sous Aston Martin. L’équipe britannique vainqueur de la Coupe d’Endurance, dirigée par le chef d’équipe Andrew Kirkaldy, pilotera deux nouvelles Vantage GT3, une voiture de la catégorie PRO de la Coupe d’Endurance Blancpain GT Series et une voiture de la classe AM. L’équipe inscrira également une voiture dans les manches sélectionnées du Challenge Intercontinental GT. L’équipe a déclaré avoir choisi le nouveau challenger d’Aston Martin «car son prédécesseur, la V12 Vantage GT3, était une voiture GT3 très puissante, dotée d’une excellente maniabilité». Le directeur de l’équipe, Andrew Kirkaldy, a déclaré: «La Vantage GT3 a fière allure. C'est une voiture GT très haut de gamme basée sur une voiture de base solide, nous avons donc de grands espoirs pour la saison à venir. Nous sommes impatients de travailler avec Aston Martin Racing. «La nouvelle image de l'équipe a été un processus intéressant et agréable. Pour le moment, tout ce que vous pouvez voir, c'est le nouveau logo, mais nous serons bientôt prêts à vous montrer notre nouvelle livrée de course, sur laquelle nous travaillons maintenant. ” Le Garage 59, qui opère à partir d'un centre technique ultramoderne situé dans l'est des Midlands britanniques, a été baptisé du nom de la McLaren qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1995 et portait le numéro de course 59. Il est également un chiffre auspicieux pour Aston Martin, l'année 1959 étant l'année où Aston Martin a remporté sa victoire absolue au Mans. L’équipe se trouve actuellement chez Paul Ricard, dans le sud de la France, et se prépare à utiliser l’Aston Martin Vantage GT3 pour la première fois au cours d’un essai de deux jours qui débutera demain. Chris Goodwin, Andrew Watson et Jonny Adam conduiront la voiture lors de cet essai, mais les pilotes de la saison complète des deux véhicules Garage 59 Aston Martin Vantage GT3 seront annoncés à une date ultérieure. Goodwin a cependant été confirmé par l’équipe comme pilote pour la saison. "Le fait que Garage 59 ait choisi la nouvelle Aston Martin Vantage GT3 en 2019 témoigne du potentiel de notre nouvelle voiture et de la capacité d'Aston Martin Racing à fournir des machines compétitives axées sur le client", a déclaré David, président d'Aston Martin Racing. Roi. «Nous sommes très heureux de cette dernière addition à notre liste d’équipes et nous pouvons maintenant regarder l’année en sachant parfaitement que nous sommes présents de manière convaincante dans plusieurs séries GT importantes et importantes à travers le monde.»
  10. R-Motorsport a lancé sa saison ce mercredi près de Niederwil en Suisse. Un aperçu de l'Aston Martin Vantage DTM a été dévoilé en présence des quatre pilotes de l'écurie. Pour voir la voiture définitive, il faudra attendre les essais de la semaine prochaine. R-Motorsport, qui exploitera en lien avec HWA et via l'entité Vynamic, la licence Aston Martin en DTM en 2019, a donné le coup d'envoi officiel de sa campagne allemande ce mercredi en Suisse. L'écurie du Dr Florian Kamelger et du Dr Andreas Baenzinger a ainsi présenté une esquisse de sa future Aston Martin Vantage DTM, via une maquette 3D de fort bel effet.
  11. J'ai opté pour une solution quasi-gratuite, après avoir commandé des logos brodés de grande taille trouvés facilement sur le ouaibe 1. Matériel : le Tapis d'origine, le Logo brodé, un crayon blanc pour pointer des repères de détourage, des petits ciseaux ( je ne me sépare jamais du couteau suisse ), un rasoir, de la colle à tissus . 2. A défaut de la fumer, il faut raser la moquette 3. Puis appliquer la colle à tissus ( ne pas hésiter à bien imbiber les deux parties ) . Je préfère cette colle, extrêmement résistante, à la colle thermosoluble du dos du logo . L'avantage est qu'on peut repositionner, avant de presser avec un objet lourd une heure ou deux, . Après, croyez-moi : ça tient ! et le tour est joué : le Logo ne dépasse pas, et tout est lavable . Je les ai placés juste devant les sièges, pour ne pas les piétiner. C'est à la fois classe et discret ... Voilà voilà
×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.