Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Comment reconnaître une voiture-radar privée ?

       (0 avis)

    La voiture-radar privée a été mise en circulation depuis le printemps 2018. Et ce, dans le but d’augmenter les verbalisations et de réduire la tendance à l’excès de vitesse.

    Pour le moment, le dispositif est encore en phase test. Seules 5 voitures sillonnent les routes de la Normandie à l’affût des automobilistes un peu trop fervents. Mais en réalité, 380 véhicules ont déjà été prévues pour que – d'ici 2020 – le dispositif puisse s’étendre sur tout le territoire français. Vous devez donc vous préparer à en croiser une sur votre chemin d’ici peu.

    Qu’est-ce qu’une voiture-radar privée ? Quelles différences avec la voiture-radar banalisée ? Comment la reconnaître ? Voici les réponses à vos questions !

     

    Voiture-radar privée : ce que vous devez savoir

    Le principe reste le même que pour les voitures-radars banalisées. De même que l’objectif : celui d’étendre la couverture radar du réseau routier en France.

     

    Voiture radar privée : le principe

    La voiture-radar privée est un véhicule qui a pour rôle de flasher les automobilistes pris en flagrant délit d’excès de vitesse. Pour accomplir son rôle, elle va donc sillonner les routes à l’affût des voitures qu’elle rencontre sur son chemin, tout comme les voitures-radars banalisées. A la différence près que cette fois-ci, il s’agira d’une voiture privée, c’est-à-dire conduite par un chauffeur du secteur privé.

    Pour remplir ce rôle, la voiture radar privée sera équipée de quatre caméras. Deux seront installées à l’avant afin de détecter les excès de vitesse des automobilistes qui dépassent. Et les deux autres seront installées à l’arrière, et auront pour rôle de détecter les excès de vitesse des automobilistes qui vont en sens inverse.

    reconnaître voiture-radar privée

     

    Voiture radar privée : comment ça marche ?

    C’est très simple. Avant de commencer sa journée, le chauffeur recevra de la part de la Préfecture son trajet sur son GPS. Il devra donc suivre cet itinéraire tout simplement, et ce, pendant 8 heures. Les radars se chargeront de flasher les automobilistes pris en flagrant délit qui croiseront sa route. Et ce, sans que ces derniers ne s’en rendent compte.

    Vous l’aurez compris, il n’y a pas de nombre limite de voitures flashées par jour. Il n’y a pas non plus de quota à respecter. Grâce au réseau 4G dont elle est équipée, la voiture enverra directement les infractions qu’elle aura détectées au Centre National de Traitement des Infractions situé à Rennes. Là, les forces de l’ordre examineront les images reçues et décideront si l’envoi de PV est nécessaire ou non.

    A noter que les radars ne peuvent détecter que les excès de vitesse sur les voitures en marche.

    Citation

     

    Comment reconnaître une voiture-radar privée ?

    Les voitures-radars privées, tout comme les voitures radars banalisées, ont été étudiées pour être les plus discrètes possibles. On part du principe que le flashage doit se faire incognito, c’est-à-dire sans même que l’automobiliste n’en soit conscient. Cependant, il est quand même possible de reconnaître une voiture-radar privée grâce à quelques détails.

     

    Voiture-radar privée : la marque, le modèle

    Le premier indice qui devrait vous mettre la puce à l’oreille est la marque et le modèle de la voiture. En effet, pour le moment, le gouvernement n’a utilisé qu’un seul modèle pour le lancement du dispositif : la Peugeot 308. Par conséquent, si vous croisez cette voiture sur les routes de la Normandie, méfiez-vous !

    A noter cependant qu’il ne s’agit que d’une solution provisoire. Il semble en effet que le gouvernement français prévoit d’ajouter d’autres modèles à la flotte d’ici 2020. Rien n’est encore sûr, mais il est possible que la Dacia Sandero, la Citroën Berlingo, la Peugeot 208 et la Renault Clio viennent aussi agrandir les rangs.

    reconnaître voiture radar privée

    Citation

     

    Reconnaître une voiture-radar privée par le Flash

    En réalité, la voiture-radar privée ne flashe pas. Ne comptez donc pas sur un éclair lumineux pour la démasquer. En revanche, elle dispose bel et bien d’un dispositif infrarouge, indispensable pour obtenir des images de qualité en toute circonstance.

    Ce dispositif est reconnaissable entre mille : il se présente sous la forme d’une plaque rectangulaire d’une vingtaine de centimètres de long, que vous trouverez juste au milieu de l‘entrée d’air, en dessous de la calandre.

     

    Reconnaître une voiture-radar grâce au radar

    Eh oui ! La meilleure manière de reconnaître une voiture-radar privée est de vous fier au radar. Car justement, malgré tous les efforts déployés pour la dissimuler, les caméras sont bel et bien visibles. Vous trouverez le boitier du radar au centre du tableau de bord.

    Ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez pas le confondre avec un GPS, car il est placé en hauteur et se retrouve presque au même niveau que le rétroviseur. La confusion n’est donc pas possible.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.