Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Mis en évidence
    Eveline Luca
    Eveline Luca

    Plaque d’immatriculation réfléchissante : principes, prix et sanctions

       (1 avis)

    Avec l’installation de radars automatiques sur toutes les routes françaises, il est devenu risqué et même difficile d’effectuer un excès de vitesse sans se faire détecter. Ces radars prennent en effet en photo les véhicules et conducteurs fautifs, ce qui permet de les identifier au moyen de leur plaque d’immatriculation. Et ce, sans parler des radars mobiles et les radars embarqués également très fréquents.

    Afin d’échapper aux radars, il existe certaines astuces et techniques relativement efficaces. Certains sont légales, comme les assistants d'aide à la conduite alertant de la présence de radars sur le trajet, et d'autres sont illégales. Parmi les techniques illégales, on peut citer entre autres exemples, l'usurpation de plaques d'immatriculation ainsi que l'installation de plaques réfléchissantes sur sa voiture.

    Comment fonctionne la plaque réfléchissante ? La police arrive-t-elle malgré tout à reconnaître ces plaques frauduleuses ? Quelles sont les sanctions auxquelles s’exposent les auteurs de cette pratique malhonnête ? Comment savoir si sa voiture d'occasion est équipée de plaque d'immatriculation antiradar ? Retrouvez dans cet article toutes les informations sur la plaque d'immatriculation réfléchissante : principe de fonctionnement, sanctions et risques encourus en cas de contrôle policier, ...

    Échapper aux radars : la plaque réfléchissante

    Au lieu de respecter le Code de la route, certains conducteurs n'hésitent pas à contourner la loi en donnant un aspect réfléchissant à leurs plaques d'immatriculation. Le principe est simple : il s'agit de rendre les numéros et lettres illisibles en cas de flash et ainsi, d'échapper à une amende et une perte de points sur le permis.

    Modifier sa plaque d’immatriculation pour déjouer les radars est de nos jours une pratique utilisée de manière courante par des automobilistes mal intentionnés. Les techniques les plus utilisées pour ce faire sont les suivantes.

    L’installation de plaques réfléchissantes

    Pour rendre non identifiables leurs plaques, et par ricochet leurs voitures, certaines personnes utilisent la technique de la plaque réfléchissante. Totalement illégales, elles sont installées en lieu et place des plaques normales du véhicule, et ceci aussi bien à l’avant qu’à l’arrière de la voiture. Voici les explications pour fixer une plaque d'immatriculation sur une voiture.

    Les plaques réfléchissantes font réfléchir la lumière, ce qui fait que lorsque le radar flashe le véhicule sur lequel elles sont installées, la photo apparaît blanche sur le radar. Ainsi, la plaque est illisible, ce qui permet aux conducteurs de ne pas se faire identifier.

    Pour conférer cet aspect réfléchissant aux plaques, il existe plusieurs solutions : bombe réfléchissante, vernis spécial ou encore achat des plaques antiradar.

    Le recours à un attelage

    Une autre technique utilisée est la dissimulation volontaire de la plaque d’immatriculation. Il s’agit en fait de l’installation d’un attelage volumineux à l’arrière de la voiture qui permet de masquer la plaque à l'arrière du véhicule.

    Cette pratique, bien qu’elle soit effectuée dans un but malhonnête, n’est pas véritablement illégale. Toutefois, il faut absolument que l’attelage en question doit être homologué. Cet objet cache une partie des chiffres sur la plaque. Avec cette technique, seule la plaque arrière est couverte, celle située à l’avant du véhicule reste entièrement lisible.

    La modification de la plaque

    La troisième méthode utilisée par les personnes ne souhaitant pas se faire identifier est celle de la modification du numéro d’immatriculation du véhicule. Pour ce faire, ces personnes, par le biais d’un ruban adhésif blanc ou noir masquent un chiffre et le remplaçant par un autre. Avec le ruban blanc, on peut transformer un 8 en 0 ou carrément masquer ce chiffre sur la plaque. Le ruban noir quant à lui permet de transformer un 0 en 8.

    Certains automobilistes souhaitant éviter d'être flashé usurpent même les plaques d'immatriculation d'autres voitures. Ces fraudeurs identifient une voiture de même marque, modèle et couleur et copient alors son numéro d'immatriculation. On parle alors d'usurpation de plaques ou de doublette. Le problème étant que cette technique est très néfaste pour les victimes qui se retrouvent avec de nombreuses amendes et PV pour excès de vitesse, mauvais stationnement, ... et doivent prouver la fraude.

    Il existe de nombreuses autres astuces relativement efficaces telles la dissimulation partielle ou totale de plaque (plaque en mauvais état, saletés, ...). Mais toutes ces méthodes sont illégales et punies par la loi. En effet, seule une plaque SIV homologuée est autorisée, qu'elle soit fabriquée en aluminium ou en plexiglas par exemple. À savoir qu'il est d'ailleurs possible de personnaliser sa plaque tout en restant dans la conformité : choix du département, ajout d'un texte en-dessous du numéro d'immatriculation, ...

    Comment reconnaître des plaques réfléchissantes ?

    Bien que certaines personnes pensent pouvoir éviter les radars en trafiquant leurs plaques d’immatriculation, la police a également des moyens pour les mettre à nu. En effet, lorsque la photo d’un véhicule apparaît en blanc, la technologie offre aux forces de l’ordre de nombreuses méthodes pour identifier les faussaires. 

    À ce propos, il faut signaler qu’il existe de nos jours de nombreux logiciels de traitement de photo permettant à la police d’identifier le numéro sur la plaque d’immatriculation réfléchissante même si la photo apparaît totalement blanche et floue. De même, les radars peuvent prendre en photo le conducteur du véhicule. Par ailleurs, l’analyse de la vignette d’assurance est également un moyen pour détecter les plaques d’immatriculation trafiquées.

    Les plaques réfléchissantes reflètent la lumière tel un miroir. En faisant le test avec son smartphone, on remarque bien que lorsque le flash est activé, la lumière est réfléchie sur la plaque, ce qui donne une photo floue et quasi illisible. Pourtant, ce test n'est pas fiable en lui-même pour une raison simple : toutes les plaques conformes sont réflectorisées. Il est alors normal que le flash d’un appareil photo reflète sur les plaques car les plaques sont réflectorisées. Il ne faut donc pas s'inquiéter de ce résultat.

    Dans le cas d'une plaque antiradar, les plaques sont réflectorisées illégalement et volontairement pour brouiller les radars. Il ne faut donc pas les confondre avec les plaques réflectorisées qui, elles, sont obligatoires et ont remplacé les plaques noires depuis quelques années. Les plaques réflectorisées sont obligatoires surtout pour les gros porteurs. Elles permettent de rendre visibles ces engins lorsqu’ils sont dans l’obscurité. Cependant, les anciennes voitures qui datent de plus de trente années, bien conservées peuvent garder leur plaque de couleur noire. Ceci est également valable pour les voitures de collection.

    identifier-plaque-anti-radar.jpg

    Plaque d’immatriculation réfléchissante : quelles sont les sanctions ?

    Les plaques d’immatriculation constituent un élément indispensable sur un véhicule. Elles doivent être bien lisibles à tout moment. Si pour une raison ou pour une autre, un véhicule ne répondait pas à cette règle, le propriétaire s’expose à de lourdes sanctions. Dissimuler volontairement ses plaques d’immatriculation reste une pratique illégale et est sévèrement punie par la loi. L’usage des plaques réfléchissantes est considéré comme une amende de 5e classe.

    Le conducteur qui se fait prendre par la police court le risque de se faire confisquer son véhicule qui sera alors envoyé en fourrière. Il ne pourra pas échapper au retrait de 6 points sur le permis de conduire. Cette faute est également passible de trois ans d’emprisonnement ferme et le conducteur devra verser une amende pouvant grimper jusqu’à 1500 euros.

    Prix moyen d’une plaque anti radar pour voiture

    De manière générale et courante, le commerce des plaques réfléchissantes se fait surtout via internet. Toutefois, bien que leur usage soit contraire à la loi, on peut en trouver à acheter chez certains fabricants qui les mettent à disposition de leurs clients pour un prix relativement élevé.

    Le coût de ces plaques réfléchissantes est estimé entre 100 et 400 euros.

    En somme, les plaques réfléchissantes ou plaques anti radar sont des plaques qui réfléchissent la lumière lorsque le véhicule sur lequel elles sont installées est pris en photo par un radar automatique. Ainsi, elles rendent la photo totalement blanche, floue et quasi illisible, ce qui permet aux propriétaires des véhicules d’échapper à de nombreuses amendes.

    Mais, cette technique est facilement contournable par les agents de force de l’ordre. En effet, il suffit aux policiers de faire un traitement de la photo floue avec les logiciels indiqués pour identifier la plaque et ainsi mettre la main sur le fraudeur.

    Au vu des sanctions auxquelles s’exposent les propriétaires de plaque antiradar qui se font attraper, l’usage de ces plaques est fortement déconseillé. Respecter le code de la route et rouler avec prudence sont plutôt les recommandations que doivent suivre tout bon conducteur ne désirant pas avoir des problèmes avec la justice.

    sanctions-plaque-immatriculation-reflechissante.jpg

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    meysard

      

    Bonjour , très bien expliqué , j'en avais entendue parler mais pas des conséquences ...donc cela fait réfléchir mais il est vrais que d'être traqué constamment ont cherche à ruser 

    Bonne route à tous 

    Partager cet avis


    Lien vers l’avis

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.