Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Comment changer un injecteur ?

       (0 avis)

    La mécanique peut représenter un domaine difficile à maitriser pour certains. Or, il est toujours pratique d’en connaitre quelques notions, comme changer son injecteur soi-même, pour se parer à toutes éventualités. Vous pouvez ainsi prendre soin de votre voiture vous-même,  contrôler le travail de votre garagiste, mais surtout, réaliser des économies conséquentes.

    Comment reconnaître un injecteur défectueux ? Comment remplacer un injecteur ? Quelle étapes suivre pour changer un injecteur ? 

    Découvrez comment changer un injecteur.

    Qu’est-ce qu’un injecteur ?

    L’injecteur a pour rôle d’alimenter le moteur, lorsqu’il entre en combustion. Concrètement, cette pièce conduit directement le carburant dans la chambre à combustion. Dans les voitures d’aujourd’hui, l’injecteur est désormais électronique, alors que sur les anciennes, il est encore mécanique. Le système d’injection a remplacé le système à carburateur, afin d’améliorer le rendement du moteur.

    L’injecteur est contrôlé et géré par le calculateur. Ce dernier reçoit les informations venant des différentes pièces du véhicule et les transmet à l’injecteur ou encore aux volets d’admission d’air.

    Les principaux composants du circuit sont le réservoir, le filtre, le décanteur, la pompe d’alimentation, la pompe d’injection, le régulateur de pression, les injecteurs et les injecteurs pompes. On retrouve les injecteurs sur la culasse et sont fixés par bride ou par vis. Sur certains moteurs, ils sont montés par deux.

    L’injecteur est composé de deux parties. Sa partie supérieure comporte le dispositif de commande électrique et assure la commande de l’aiguille. Quant à sa partie inférieure, elle est constituée de trous multiples.

    Comment fonctionne un injecteur ?

    L’injecteur enregistre trois phases de fonctionnement.

    La première phase est la phase repos. L’électrovanne est éteinte et la pression dans la chambre de commande est équivalente à celle présente dans la chambre de pression.

    La seconde phase est enclenchée à l’ouverture de l’injecteur. L’électrovanne génère un champ magnétique, lorsqu’elle est alimentée. Alors que le noyau magnétique comprime le ressort de rappel, la fuite du circuit de retour est autorisée. Le débit de carburant injecté dans le circuit dépend du temps d’ouverture, de la pression dans la rampe mais aussi du diamètre des trous de la buse. 

    Enfin, la fermeture de l’injecteur signifie que l’électrovanne a cessé toute activité, que la pression retrouve peu à peu son équilibre. Concrètement, durant cette phase, il n’y a plus de fuite, ni d’injection.

    changer l'injecteur de sa voiture

    Quand et pourquoi changer un injecteur ?

    Etant essentiel au bon fonctionnement du moteur, vous devez changer votre injecteur dès qu’il est défectueux. Bien qu’il n’ait pas de durée de vie précise, l’on estime qu’au bout de 150 000 km, cet élément a des risques de défaillance. Toutefois, un problème peut survenir n’importe quand. Omettre de changer l’injecteur alors qu’il est défectueux, entraîne des problèmes pour les autres pièces de votre auto, telles que les pistons, les soupapes, les culasses, les cylindres ou encore le calculateur moteur.

    La question est de savoir reconnaître les signes qui indiquent que votre injecteur devra être changé.

    Parmi les indices, on peut citer le fait que votre moteur peine à démarrer, que la consommation en carburant de votre voiture augmente soudainement et de manière excessive ou que votre auto produit de la fumée noire. Il arrive également que votre moteur émette des vibrations susceptibles, ou que votre voiture perd en puissance.

    Les étapes à suivre pour changer un injecteur soi-même

    Changer un injecteur est un procédé mécanique relativement simple. Il suffira d’avoir la bonne technique et de suivre les conseils à la lettre.

    Commencez par débrancher la batterie de votre voiture. Retirez ensuite le cache moteur ainsi que le filtre à air. Enlevez également les vis qui maintiennent les deux câbles de votre injecteur.

    Après avoir débloqué et déconnecté la cosse, retirez et débranchez la goupille de la canalisation, qui conduit le combustible à l’injecteur. Enfin, vous pouvez retirer les fixations de l’injecteur. Normalement, le fait d’enlever cet élément n’est pas compliqué. Toutefois, si vous rencontrez des problèmes, utilisez un extracteur ou un produit dégrippant.

    Une fois que vous avez nettoyé les puits d’injecteur avec le bon produit, vous pouvez remonter votre injecteur. Pour cela, il suffit de reprendre le même procédé, dans le sens inverse. Une fois que vous avez tout remis en place, vérifiez si votre système d’injection est bien fonctionnel.

    Comment reconnaître un injecteur défectueux ?

    Vous n’êtes pas sûr que vos injecteurs soient en mauvaise état ? Il existe une méthode simple mais efficace pour reconnaître leur état actuel. Toutefois, cette technique ne fonctionne que pour une injection directe commandée par des pièces à électroaimant. Faites ce test avec le moteur encore chaud.

    Pour réussir ce test de défaillance, il vous faudra localiser les tuyaux de retour de vos injecteurs. Il vous suffira ensuite de les débrancher, ce qui n’est pas compliqué, du fait que le circuit soit sous basse pression. Une fois cette opération achevée, pointez les tuyaux vers un récipient calé dans le moteur. Bouchez les parties du circuit qui reçoivent du carburant ouvertes à l’extérieur, comme le tuyau principal ou les durites. Ce test repose sur le fait que les durites de retour doivent envoyer du carburant étant donné qu’il n’est pas consommé en totalité par le moteur.

    Une fois cette installation achevée, vous pouvez commencer votre test. Démarrez votre moteur et observer le débit retour de chacun des durites de retour. Si vous ne connaissez pas le débit normal, référez-vous  à celui des autres injecteurs. Si vous constatez qu’un injecteur envoie beaucoup plus ou moins de carburant, c’est qu’il y a un problème. Force est de mentionner que le débit de retour peut être infime, mais doit tout de même être similaire à chaque injecteur.

    Pour obtenir des résultats précis, laissez votre moteur tourner durant quelques minutes et comparez ensuite la contenance de chaque réceptacle.

    Comment nettoyer un injecteur ?

    Le nettoyage d’un injecteur est une action à titre préventif. Le fait de nettoyer un injecteur déjà défectueux ou encrassé ne sert plus à rien, il faudra le changer. Il existe sur le marché des additifs de nettoyage pour les injecteurs diesel ou essence. Ces produits sont efficaces si vous roulez essentiellement en ville. Utilisez les tous les 4000 à 5000 km.

    En outre, ils sont faciles à utiliser. Les détails sont d’ailleurs indiqués sur l’étiquette de chaque produit. Pour nettoyez votre injecteur avec ces produits additifs, versez la totalité du flacon dans votre réservoir. Selon les indications de l’étiquette, votre réservoir devra être vide ou contenir une certaine quantité de carburant. Pour plus de praticité, munissez-vous d’un entonnoir.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.