Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Curieux de nature, j'ai pris contact avec la DRIRE de la charente pour connaitre un peu le cursus à suivre pour homologuer soi meme son auto importée..J'en profite pour m'appuyer sur le compte rendu d'une RTI obtenue par un particulier: Ford mustang importée depuis le canada.

Citation :
Après avoir pris connaissance de votre réponse, je vous informe qu'il vous
appartient de prendre l'attache du représentant NISSAN en France, sis à :

NISSAN WEST EUROPE SAS
Avenue Jean d'Alembert
ZA du Parc de Pissaloup
78194 TRAPPES CEDEX
Tél. 01.30.69.25.00

Vous devez lui envoyer une photocopie de tous les documents du véhicule afin
qu'il vous délivre une attestation d'identification ou une attestation de
conformité partielle. Dans ce dernier cas, vous devrez passer en réception à
titre isolé à la DRIRE.


En venant chercher votre auto et suivant d’où elle provient, elle peut ne pas avoir de plaque à l’avant (c’est le cas au Québec). Pensez à en faire une avant d’aller chercher l’auto si vous la ramenez par la route car sinon vous allez vous faire arrêter à tous les coins de rue. Il faut néanmoins savoir que vous avez le droit de rouler avec une seule plaque pour peu que ce soit légal d’où la voiture vient. Tant qu’elle conforme au pays d’où provient la carte grise, pas de problème. Mais bon, pour éviter de se faire arrêter, autant en mettre une s’il en manque.

Notez qu’à partir du jour de l’importation, vous avez 4 mois pour circuler en plaques étrangères.
Si vous voulez rouler avec, il faut trouver une assurance qui accepte de vous assurer en plaques étrangères, ce qui n’est pas évident au premier abord. J’ai fait affaire avec National Suisse Assurances, par l’intermédiaire de :

Courtage Assurance Ramonville

Cabinet Didier Rogé
106 Avenue Tolosane
BP 29
31521 Ramonville St-Agne

Téléphone : 05 61 73 61 74
Télécopie : 05 61 73 61 93

Je suis assuré pour une valeur de 50 000 € et je paie environ 700 € pour une assurance au Tiers + Vol/Incendie.


A suivre, le descriptif de la paperasse administrative... Les exemples cités ci dessous sont tirés de l'homologation d'une Ford Mustang GT.
(Je me suis permis de le copier un peu :p, en cas de soucis..Mp:) )

Le listing des documents a fournir
http://pagesperso-orange.fr/jeaned/rti/constitutiondossier.pdf

La DRIRE

Voilà le gros, très gros morceau. Avant même que votre auto n’arrive en France, prévoyez de demander un certain nombre de documents outre-atlantique, à savoir :

- attestation de Ford Canada indiquant la monte pneumatique d’origine (il faut que ça corresponde avec la monte qui sera sur l’auto lors de l’inspection à la DRIRE)

- attestation de Ford Canada indiquant la date de première mise en circulation (4 juillet 2001 pour moi), sinon, la future carte grise sera datée de janvier de l’année concernée. Dans mon cas, ça n’a servi à rien car malgré l’attestation, ils ont quand même daté la carte grise au 1er janvier 2001 (voir à la fin).

- si vous avez le numéro de série en main, vous pouvez faire la demande de certificat de non-conformité à Ford France, c’est gratuit

Il y a aussi des petites choses à vérifier ou faire vérifier avant d’importer l’auto et qui vont vous éviter des frais une fois ici :

- il faut vérifier que vos pneumatiques comporte un label « Exx » où « xx » représente des chiffres. C’est le label européen. Sinon, vous allez être obligé de changer vos pneus une fois en France. Et les pneus sont moins chers là-bas ! Voici une photo du label.


- vérifiez aussi que vous n’avez pas d’éclat sur le pare-brise car sinon cela fera l’objet d’une remarque sur votre futur Contrôle Technique (voir plus loin) et vous serez refusé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Composition du dossier DRIRE

- lettre « aimable » de constitution du dossier.
- « demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule »
- « demande de réception à titre isolé d’un véhicule » http://pagesperso-orange.fr/jeaned/rti/demanderti.pdf
- original + copie du certificat d’immatriculation à mon nom
- original + copie du certificat 846A émis par le service des douanes lors de l‘importation.

- original du certificat de non-conformité de Ford France.

- « notice descriptive ». C’est LE document principal
http://pagesperso-orange.fr/jeaned/rti/noticevierge.pdf
- originaux des certificats de pesées du véhicule (total + essieu AV + essieu AR).

- mesure de niveau sonore effectué par la Brigade Interdépartementale de Contrôle Technique de la Police Nationale. Ils sont hyper sympas et intéressés par ces types de véhicule, mais j’allais apprendre plus tard que la DRIRE ne se satisfaisait pas de ce contrôle, un comble !

- attestation de Ford Canada sur la date de première mise en circulation.

- attestation de Ford Canada sur la taille des pneumatiques d’origine.
- copie de la fiche d’identification collée sur la voiture.

Bon, ici j'imagine que c'est valable que pour un véhicule neuf... Suspect

Dans mon cas, on m’a aussi demandé des pièces complémentaires qui n’étaient pas demandées à l’origine par la DRIRE, à savoir :

- justificatif d’achat du véhicule au Canada.
- fiche technique précisant le PTAC, PTRA, poids maxi sur les essieux AV et AR, vitesse maximale, type et puissance du moteur.
- copie de la plaque constructeur et de la frappe à froid du châssis (prévoir appareil photo numérique car il est assez difficile de poser la Mustang sur la vitre d’une photocopieuse…).

De nouveau, demande de pièces complémentaires par la DRIRE

- un contrôle technique visite initiale, sans aucune observation. Pourtant, mon auto n’a pas 4 ans, allez comprendre… Attention, le CT est important. Non seulement le CT doit être vierge, mais il doit être vierge du premier coup, sans nécessiter une contre-visite, car la DRIRE veut une « visite initiale ». En clair, si après la visite initiale, il y a par exemple un clignotant qui ne marche pas, il faut le réparer et aller dans un autre centre de CT pour repasser une nouvelle « visite initiale ». C’est comme ça ! Heureusement, ma Mustang étant quasiment neuve (2001) avec à peine 30 000 km, mon CT était parfaitement vierge.

- tests UTAC à aller passer à Monthléry (91) avec freinage (et le CT alors ?), niveau sonore (encore ?), champs de rétro vision, pollution (et le CT alors ?), antiparasitage. Là, pour le compte, j’étais un peu furieux car les tests de freinage sont dans le contrôle technique, comme la pollution. On dirait que la DRIRE juge que les tests faits dans le contrôle technique ne sont pas valables, allez comprendre. Pareil pour le contrôle du niveau sonore que j’ai fait faire par la Police Nationale, ce n’est pas valable on dirait !

Les tests UTAC

Un coup de téléphone à l’UTAC pour prendre un rendez-vous, 1 mois plus tard. Rendez-vous pris pour le 4 octobre 2004. Attention, leur planning est chargé, seules deux demies journées par semaine sont réservées aux tests des particuliers et ils passent 2 autos en même temps. Donc, 4 autos de particulier par semaine, ce n’est pas beaucoup ce qui explique des délais de rendez-vous qui varient entre 1 et 3 mois.

Voici les résultats de mes tests, avec quelques remarques et conseils :

Champs de retrovision (OK) :

Ils installent un genre de mannequin équipé d’une caméra vidéo à la place du conducteur. Ils installent ensuite 2 cônes de chaque côté, en arrière de l’auto, à des distances bien précises. La caméra peut se déplacer sur un axe horizontal pour simuler une visée de l’œil gauche puis de l’œil droit. Il faut que les différentes visées, œil gauche, œil droit, du rétroviseur gauche, puis du droit, permettent de voir les 2 cônes situés de part et d’autre de l’auto. Attention, souvent les Américaines n’ont pas un champ de rétrovision conforme, au rétroviseur gauche et cela a été mon cas. Sur les Mustang moderne (1999-2004), le renflement de l’aile arrière cachait un des 2 cônes. Pas de beaucoup, environ 30 cm. J’ai fait mon gentil et mon plaintif et le gars a très gentiment fait comme si c’était bon. Pour le droit, pas de problème. Le truc à faire avant de se présenter, acheter une vitre de rétro avec une courbure et la coller avec du scotch double face sur le rétroviseur gauche d’origine. Attention à nouveau, ne pas prendre une vitre de rétroviseur séparé par une petit ligne (type « vision de l’angle mort ») car ils ne prennent en compte que la surface avec cette partie « angle mort »



Antiparasitage (OK) :

Là, pas grand-chose à dire. Ils mettent l’auto dans une immense pièce insonorisée, moteur en route, et ils prennent des mesures sur différentes fréquences.





Antipollution (OK) :

Le même test qu’au contrôle technique. Pour les véhicules équipés de catalyseur, aucun problème. De même, les gens qui ont un échappement inox complet, avec remplacement du X-pipe, n’ont plus les catalyseurs ou alors plus les mêmes. Il est alors préférable de faire prendre une mesure anti pollution au contrôle technique du coin pour savoir si ça va passer à l’UTAC. Ce n’était pas mon cas, donc pas de problème.



Freinage – procédure simplifiée (OK) :


C’est le test le plus long et celui auquel on n’a pas le droit d’assister pour raison de sécurité..!? Le véhicule est chargé pour atteindre le PTAC. Pour cela, ils installent des mannequins en plastique, remplis d’eau, à la place des différents passagers et ils complètent avec des réservoirs pleins d’eau, installés dans le coffre pour simuler les bagages. Ensuite, ils font différents tests de freinage, à différentes vitesses, sur sol sec, puis sur sol humide. Ils testent aussi l’ABS si le véhicule en est équipé. Pour ma part, j’ai des gros freins Bullitt de chez Ford Racing donc c’est passé sans problème. Ils testent également le frein à main en mettant le véhicule sur une pente assez importante, pour voir si elle décroche ou pas. Il faut impérativement vérifier la tension du câble de frein à main avec les tests.


Niveau sonore (aïe, aïe) :


Deux tests, un dynamique et un statique. Pour le test statique, ils installent un micro proche de la ou des sorties d’échappement et il accélèrent à 75% du régime de puissance maxi, au point mort. Aucune limite, c’est juste ce chiffre qui sera indiqué sur la carte grise. Pour le test dynamique, des micros sont installés de par et d’autre de la piste et ils accélèrent, en 3ème, à 50km/h, en passant entre les micros. Deux passages sont faits et ils prennent la moyenne des deux. Voici les limites :



- véhicule jusqu’à 1989 : 80db

- véhicule de 1990 à 1996 : 77db

- véhicule de 1997 et après : 74db

À ces valeurs sont ajoutés 1db pour marge d’erreur et 1db pour la « catégorie sportive » de l’auto. Attention de bien spécifier qu’il s’agit d’une auto en catégorie sportive lors de la prise de renseignements par la personne qui va remplir votre dossier à l’arrivée à l’UTAC. Dans mon cas (Mustang 2001), j’avais donc le droit à 74 + 1 + 1 = 76 db.

77,5 db !!


Pourtant, j’avais fait démonter par un garage mon échappement inox, un peu plus bruyant, et remonter l’échappement d’origine (que j’ai aussi ramené avec moi). Je dépassais malgré tout donc de 1,5db. Ceci étant dit, l’UTAC m’a indiqué que les DRIRE ont un droit de 3db de marge. En clair, si ils veulent, et avec de la bonne volonté, ils peuvent accorder jusqu’à 79db dans mon cas, par l’intermédiaire d’une dérogation. Je vais donc voir avec la DRIRE.

Enfin, voici la facture de ces tests, pour un montant total de 1416 euros TTC.


Retour à la DRIRE avec les tests UTAC

Après moult discutions et après que ma DRIRE ait pris contact avec la DRIRE centrale du Languedoc-Roussillon, pour mon 1,5 db de dépassement, il semblerait que cela passe ou qu’en tous cas ils le feraient passer en dérogation. Je dis « il semblerait » car j’ai été convoqué maintenant pour la visite technique, le 4 novembre 2004, au saut du lit. On va bien voir…

Visite technique à la DRIRE

Prévue le 4 novembre 2004

La visite à la DRIRE a duré 1h 30. Je pense être tombé sur une DRIRE pointilleuse car la visite était très méticuleuse. Voici ce que j’ai pu constaté que le contrôleur à vérifié :

Eclairage :

- allumage de tous les feux, un par un. Il faut que les veilleuses soient blanches et indépendantes des clignotants avant. Sur la Ford Mustang, la même ampoule fait office de clignotant et de veilleuse (un peu comme une ampoule de stop, avec 2 intensités différentes). J’avais ajouté deux petites veilleuses que j’enlèverai après obtention de la CG (car c’est très laid) ;

-contrôle de la fonction warning et du voyant ROUGE au tableau de bord ;

-je dois recâbler mon antibrouillard arrière car je l’ai connecté sur les veilleuses et il ne faut pas. Il faut qu’il ne puisse être allumé que en feux de croisement (codes) ;

-le contrôleur a relevé toutes les inscriptions figurant sur les vitres de tous les feux… fastidieux !

-ATTENTION, les catadioptres de côtés (arrière, incrustés dans le pare-choc, de couleur rouge) doivent être camouflés, ce que j’ai fait avec des morceaux de vinyle noir, le temps de la visite.

Compartiment moteur :

- vérification de la frappe à froid (le contrôleur m’a demandé si c’est bien un professionnel qui l’avait fait et si j’avais la facture, je lui ai répondu que oui, mais à la maison. C’est faux, c’est moi qui l’ai frappé, avec un jeu d’outils adaptés ;

- vérification de la transparence du bocal de liquide de frein ;

- relevé du numéro de moteur ;

- recherche du klaxon pour relever son numéro (inaccessible sur le Mustang car dans l’aile avant gauche, mais ce n’est pas grave) ;

- contrôle de la plaque constructeur et des inscriptions indiquées dessus.

Vitrage :

-relevé de tous les numéros inscrit sur les vitres (pare-brise, vitres latérales, lunette arrière) ainsi que sur le rétroviseur intérieur ;

-même tentative sur les rétroviseurs extérieurs mais il n’y avait pas de numéro (pas grave).

Ceintures de sécurité :

- relevé des numéros inscrits sur l’étiquette de chacune des 4 ceintures ;

- vérification du fonctionnement de l’enrouleur et du déclenchement du blocage.

Tableau de bord :

- vérification du voyant d’alerte de bas niveau de liquide de frein (couplé sur la Mustang avec le voyant de frein à main) ;

- vérification du voyant d’ABS ;

- vérification du voyant d’anti-brouillard avant (il doit être vert normalement, le mien est orange mais c’est le voyant d’origine, indémontable, donc il fera l’objet d’une dérogation) ;

- vérification du voyant d’anti-brouillard arrière (il doit être orange normalement, le mien est rouge). Là, comme c’est un interrupteur que j’avais moi-même installé, je dois le remplacer par un orange. Voici la chose faite. J’ai en fait peint en orange mon ancien voyant rouge. Mais c’est laid alors j’ai remis un rouge après la visite, plus joli.

Pneumatiques :

- relevé du type et de la taille des pneus et vérification de la conformité avec l’attestation de monte d’origine délivrée par Ford) ;

- relevé de l’indice de vitesse (le Z de 245/45ZR17), ce qui signifie un indice « plus de 240km/h », et comparaison avec la vitesse maxi indiquée dans la notice technique. Ici, vous avez un tableau des indices de vitesse des pneus sport.

- relevé de l’indice de charge de chaque pneu, 690 kg, donc 4 x 690kg = 2760 kg, donc supérieur au PTAC qui est de 2036kg, donc OK.

Passage sur la fosse :

-relevé des numéros et codes figurant sur les catalyseurs et sur les silencieux ;

- vérification d’autres bricoles que je n’ai pas pu voir (circuit de freinage je pense).

Essai sur piste :

- essai de freinage avec déclanchement de l’ABS.


Je rappelle ici, pour les lecteurs qui ont eu le courage de se rendre jusque là et qui ont été attentifs que :

Pour le freinage :

- il a été contrôlé une première fois par le centre de contrôle technique (dont les instruments sont étalonnés et agréés par l’UTAC) ;

- visiblement la DRIRE ne fait pas confiance au CT puisqu’elle m’a demandé de passer les tests de freinages UTAC ;

- tests de freinage UTAC passés et OK ;

- lors de la visite technique, l’inspecteur de la DRIRE (qui a préalablement commandé le test de CT puis le test UTAC) a re re testé les freins pour la troisième fois !

On peu donc dire ici que MA VOITURE FREINE, surtout qu’en plus, j’ai les gros freins Bullitt Ford Racing dessus !

Pour la pollution :

- même chose, CT technique OK mais néanmoins demande de repassage au test UTAC d’antipollution !

- par contre lors de la visite, l’inspecteur n’a pas reniflé derrière l’échappement pour voir ce que cela donnait…!



… c’était le petit coup de gueule !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Re passage rapide à la DRIRE

Petite visite rapide à la DRIRE, lundi 8 novembre pour que l’inspecteur puisse contrôler que les catadioptres rouges de côté sont bien camouflés, que mon antibrouillard arrière ne s’allume maintenant qu’en position « feux de croisement » et que le voyant d’antibrouillard arrière est bien ORANGE et non rouge. Une fois ceci fait, il me dit que tout est parfait et que je n’ai plus qu’à attendre 2 à 3 semaines pour la carte grise… ça mettra presque 3 mois en fait.

Lettre de la Préfecture

Le 7 décembre 2004, réception d’une lettre de la Préfecture qui me prévient que mon dossier est terminé et que je peux soit aller retirer un dossier de demande de carte grise, soit envoyer ce qu’il faut par La Poste pour recevoir directement ma carte grise à la maison. J’y réponds deux jours plus tard.



Réception de ma carte grise


Le 26 janvier 2005, réception de ma carte grise, du Procès-Verbal de Réception à Titre Isolé, et de la lettre d’accompagnement précisant les dérogations accordées.




Conclusion



C’est fini, dossier déposé le 4 août 2004, carte grise reçue le 26 janvier 2005, soit environ 5 mois de procédure. On s’aperçoit ici des aberrations de l’administration française. Passer 3 contrôles techniques + une série de tests UTAC, pour la même chose alors que les instruments des Centre de Contrôles Techniques sont contrôlés par l’UTAC. Contrôle de niveau sonore demandé par la DRIRE, fait par la Police Nationale et considéré non valable ensuite par la DRIRE. Demander un changement des feux (clignotants, stops et anti-brouillards) alors qu’ensuite on reçoit une dérogation pour les feux… Et j’en passe. Je souhaite bon courage et aussi bonne chance, car il en faut, à ceux qui se lanceront dans une aventure comme celle-là…!


Les coûts de l’importation + l’homologation :



Transport.............................. 1 697 €

Frais de dépotage............................................................. 447 €

Taxe de dédouanement (sur une valeur de 25 000 €)........ 2 000 €

TVA (sur une valeur de 25 000 €).................................... 3 920 €

Feux arrières de Cobra + quincaillerie (hors main d’œuvre)...448 €

Ajout d’un voyant de warning rouge + relais......................... 10 €

Anti-brouillard arrière + câblage + voyant + interrupteur....... 20 €

Plaque constructeur............................................................ 32 €

Frappe à froid du numéro de série sur le châssis................ gratuit

Passage au sonomètre de la Police Nationale, inutile mais... gratuit

Contrôle technique volontaire......................................................................... 48 €

Tests UTAC (hors frais de transport)............................... 1 416 €

Transport UTAC............................................................... 200 €

Frais DRIRE (exactement 86,90€)........................................ 87 €

Deuxième contrôle technique obligatoire à l’émission de la carte grise 55 €



Total........................................................................... 10 380 €



Voila...J'insiste sur le fait que le véhicule recu à la RTI est Canadien et donc soumis aux regles us (pas de clignotant orange, présence de catadioptres latérales, absence d'anti brouillard Ar) et genere donc des frais supplémentaires...
Cependant, le mythe qui consiste a dire que l'absence de logo CE sur les ceintures puisse recaler un véhicule semble s'evanouir dans la mesure ou le controleur s'est contenté de vérifier les points d'encrage ainsi que le bon fonctionnement des enrouleurs et qu'en plus elles figurent sur le liste des dérogations.

Dans la mesure du possible le véhicule doit être full stock, mais en pratique cette mustang a etée recu avec des freins bien plus puissants que ceux d'origine.

Pour conclure je dirai que l'achat d'une voiture implique qu'on la voit ou que l'on mandate un professionnel pour la controler à notre place jusqu'a son embarquement et d'etre présent à sa descente du bateau. c'est d'autan plus vrai avec le japon, tous les vendeurs de voitures ne parlent pas forcement anglais...

Je pense aussi que certaines contraintes comme la necessité d'obtenir un ct vierge du 1er coup est quand meme excessif, cela n'a que pour conséquence de multiplier les frais.

Si je calcule les seuls frais liés à la RTI, j'arrive aux environ de 2200€ (hors travaux rectificatifs sur le véhicule) ce qui reste tout à fait raisonnable.

Mais l'homologation a titre privée reste t'elle rentable? Petit test...

Grace a Ifrit (que je remercie au passage) j'ai trouvé cette Skyline GT-R R33
http://www.tradecarview.com/photo/?id=1208589&sid=220&pn=0
Affichée au prix de 10622€...

Je compte 1500€ de transport, 450€ de dépotage, 10% de dedouanement soit 1062€, 19.6% de tva soit 2082€.

Cela porte le prix de revient à 15716€
Si je rajoute le cout présumé de l'homologation de 2200€ j'obtient un cout final de 17916€.

Pour information un importateur me propose un modele similaire clefs en main pour 23000€ soit un différentiel de 5084€...A 1.45€ le litre de super, si j'homologue moi même la voiture j'économise l'équivalent de 3500 litres de carburant....( calculs théoriques)

Ca fait quand même réfléchir...
Notre partenaire XLgarage (que je salue) nous indiquait que tout est homologable.....Il l'a d'ailleurs prouvé.

J'espere ne pas avoir gavé tout le monde avec ce post, je n'ai jamais pratiqué un tel exercice mais je vous ai retranscrit le recit d'un particulier qui à décidé de vivre lui même cette aventure et qui prouve que c'est jouable...Il faut seulement savoir à quoi s'attendre et de se préparer convenablement.

@+

Seb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

super tuto sebabgou ,pour ceux qui ce poser encore des questions sur "comment homoloquer une import" ta repondu a toute les questions bravo ,car apparament sa ta pris du temps ! go::::go
moi ,je reste convaincu ,que le mieux c quand meme un import dans l'union europeen (UK) avec un COC !! VOILU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MERCI Beaucoup, ici, on peut en prendre de la graine dit-donc!!!!

MERCI ch:::ch MERCI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avantage de passer par un importateur, c'est que tu as 99% de chance qu'elle passe, hors, en titre isolé, si ils veulent te "bloquer" ils le feront plus facilement, d'où le prix d'une voiture livré par un importateur.

Après, chacun est libre de faire ce qu'il veut, je sais que si j'aurai eu les moyens, je passai par XLG (mais j'ai plu de quoi m'offrir mon rêve, même en import personnel Very Happy)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos reponses.

Diablo, je suis en partie d'accord avec toi, mais en partie seulement. Effectivement, un importateur est un élément important du cursus d'importation d'une auto. En bon professionnel, il connait les bonnes adresses, connait les pieges de cet exercice ce qui explique ses prix.

Prix que je considere justifiés de part sa competence et le service qu'il rend, il doit vivre lui aussi.

Ce topic ce veut surtout informatif, mais attention je m'appuie sur une experience qui n'est pas la mienne et sur des données financieres données par cet internaute...Donc a prendre avec une grande prudence.

Mais la ou je ne suis pas d'accord avec toi c'est le coté "blocage" potentiel de la DRIRE. Ils n'ont pas le pouvoir de bloquer indéfiniment une réception dans la mesure ou le véhicule controlé répond aux critères requis pour homologation. Si c'est conforme c'est conforme et d'un point de vue technique c'est l'UTAC qui semble etre le plus important...J'ai bien dit semble..
Maintenant si on tombe sur le fonctionnaire reveche qui n'a pas eu son calin de la semaine et qui en plus est un chauvin raciste qui ne tolere que ce qui est francais, on a des voies de recours...Le tribunal administratif, les couvertures defense recours des assurances (c'est assez general de nos jours), nous avons aussi les experts, les associations de consommateurs, et JULIEN COURBET Laughing

Quand c'est blanc, c'est blanc...Bien sur tous ces recours sont honéreux mais quel interet pour les fonctionnaires de tenir ce genre de conduite? Je reste aussi persuadé que l'attitude du requérent est aussi pour quelque chose...

Si on a bien préparé son dossier, qu'on présente une voiture stock (tt les importateurs le disent et insistent la dessus), qu'on a déja verifié en amont les éventuels points sensibles (optiques avant par ex), il n'y a pas de raison que cela se passe mal...

Maintenant....rien n'est jamais moins sur....plusieurs millers d'euros valent ils de tenter l'aventure?? Tout dépends de soi meme..de sa patience, de la fierte qu'on peut dégager à y arriver seul et tout le reste...

Seb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ok..j'avoue.... Wink

Mais d'ici quelques mois...alors je renifle ici ou la..je regarde les prix...
Et rien ne dit que je ne ferai pas appel a un importateur... je regarde vos experiences (iffrit, nico) pour ceux que je connais...

Et puis je vois assez souvent bien des questions sur l'homologation, alors pkoi pas partager...apres chacun prends ce qui l'interresse... Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Honnêtement, je suis plus qu'intéressé, car c'est aussi mon envie de faire importer une auto Jap.

Toute façon,si il y a un blocage (je parle pas de te bloquer la voiture, ils n'ont pas le droit, mais je parle de véhicule non conforme aux normes françaises, ce qui "bloque" l'homologation), ça va être chaud, donc voiture qui srea uniquement destiné à la Piste.

Si tu regardes, Ifrit et nico, ce sont des GTS (T), et non des GTR (bien + puissantes, 4 roues motrices, etc).
Il faut tout prendre en compte (je connais pas ton envie d'achat, mais cela pourrait être plus ardu en fonction de).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DiabloPulsar a écrit:
Honnêtement, je suis plus qu'intéressé, car c'est aussi mon envie de faire importer une auto Jap.

Toute façon,si il y a un blocage (je parle pas de te bloquer la voiture, ils n'ont pas le droit, mais je parle de véhicule non conforme aux normes françaises, ce qui "bloque" l'homologation), ça va être chaud, donc voiture qui srea uniquement destiné à la Piste.

Si tu regardes, Ifrit et nico, ce sont des GTS (T), et non des GTR (bien + puissantes, 4 roues motrices, etc).
Il faut tout prendre en compte (je connais pas ton envie d'achat, mais cela pourrait être plus ardu en fonction de).


Pas de soucis Diablo..j'avais plus ou moins senti ta subtilité...
Mais j'ai aussi apprécie la pertinence de ton post..
Wink

Sinon oui, j'aimerai bien une GT-R en 33 I love you

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mieux vos prendre un modele comme une supra au moin on peut remettre au norme plus facilement vue que les pieces sont dispo en France .je pense au feux ,ceinture ,echappement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xav95 a écrit:
mieux vos prendre un modele comme une supra au moin on peut remettre au norme plus facilement vue que les pieces sont dispo en France .je pense au feux ,ceinture ,echappement .


En principe, quand on aime particulierement une caisse, c'est pas pour rien, je vois pas l'interet d'acheter une Supra s'il elle ne plait pas mais uniquement car c'est une Japonaise et qu'elle est facil a acheter, dans ce cas la, facilite toi encore plus la vie et fait comme tout le monde: acheter une voiture dans une concession de marque Japonaise.

Quand a l'homologuation, moi je compte plus sur le fait que le temps passe et que d'ici une dixaine d'annees, on pourra se procurer des cartes grise "collection", qui permettent pas mal d'avantages pour des caisses comme les notres (modifiees), et bien sur aussi quelques desagrements, mais je pense qu'ils sont largement surmontablent quand on est passionne.
Bien sur, tout sa dans le cas on la reglementation ne bouge pas de telquelle est en ce moment.

Apres, peut etre aurons nous de la chance si l'Europe se deside un jour a obliger la France a ce mettre a la page, peut etre pas comme nos colleges Anglais, mais un trucs du genre moins confus au niveau DRIRE, la supression de l'UTAC pour les RTI des modeles constructeurs, et .......; bref, je continus de rever Rolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ct juste a titre d'information pour ceux qui voudrait homologuer une voiture
si on veut pas etre embeter a chercher des pieces qui n'existe pas pour homologuer une voiture vaut peut etre mieux choisir un vehicule donc les pieces sont trouvable . Wink
enfaite malheuresement ya que la skyline qui est dans ce cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xav95 a écrit:
enfaite malheuresement ya que la skyline qui est dans ce cas.


Ha bon Exclamationscratch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...