Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Les voyants qui peuvent vous poser problème au contrôle technique

       (0 avis)

    Rendu obligatoire en 1992 par l’Etat Français, le contrôle technique est un examen approfondi du véhicule que doivent effectuer de manière périodique toutes les voitures de moins de 3,5 tonnes. Il constitue une étape importante au cours de laquelle le véhicule obtient son accréditation ou son autorisation de circuler. 

    D’ailleurs, il faut noter que certaines défaillances graves notées lors du contrôle technique peuvent conduire la voiture à une contre-visite. Parmi ces défaillances, on note entre autres, la défectuosité des voyants présents sur le tableau de bord. 

    Qu’est-ce que le contrôle technique ? C’est quoi concrètement la contre-visite ? Quel est le rôle d’un voyant lumineux ? Quels sont les voyants qui peuvent poser problème au contrôle technique ? En quoi consiste la contre-visite ? 

     

    Le contrôle technique, qu’est-ce que c’est ?

    La visite technique périodique comporte un contrôle technique du véhicule qui est obligatoire pour tous les véhicules de tourisme et véhicules utilitaires dont le PTAC n’excède pas 3,5 tonnes. Ce contrôle concerne tous les véhicules de 4ans et plus. Son renouvèlement se fait tous les deux ans en France. 

    Par contre, pour les véhicules spécifiques, cela se fait chaque année. Il a été instauré pour éviter la circulation des véhicules en mauvais état, puis par ricochet réduire d’une part les accidents de la voie publique, et d’autre part la pollution.

    Le contrôle technique a connu un changement de format en 2008 et est devenu plus dur à passer. Les contrôleurs techniques vérifient au total 133 points sur le véhicule contre 123 avant cette date, et ceci sans démontage. 

    Le contrôle technique est clôturé par un procès-verbal contenant l’ensemble des défaillances constatées. Ces défaillances sont actuellement au nombre de 610. Elles comprennent :

    Les défaillances mineures qui sont par exemple les jeux mineurs des rotules, les fuites d’huile légères, les fuites mineures au niveau moteur, etc.

    Les défaillances majeures parmi lesquelles on peut citer : la défectuosité des flexibles de frein, la défectuosité du système d’éclairage des plaques d’immatriculation, etc.

    Les défaillances critiques telles que La défectuosité des feux stop, l’absence du liquide de freins, la pénétration de fumée dans l'habitacle de la voiture, etc.

    Citation

     

    Quel est le rôle d’un voyant ?

    Les voyants sont des pictogrammes de couleurs différentes présents sur les tableaux de bord. Ils permettent de signaler un problème sur le véhicule. Ils sont de différentes formes et couleurs : rouge, orange, vert, bleu. Chaque voyant est spécifique à un organe donné. La couleur du voyant oriente également le conducteur sur la gravité du problème.

    Les témoins d’alerte sont de couleur rouge. Ils signalent une défaillance du moteur imposant un arrêt immédiat ou un danger pour les occupants du véhicule.

    Les témoins d’avertissement, de couleur orange ou rouge, signalent un souci électronique qui nécessiterait une intervention sans être obligé d’immobiliser la voiture.

    Les témoins de signalisation qui sont plutôt de couleur verte, bleue ou orange, signalent tout simplement le bon fonctionnement d’un système de bord.  

    Citation

     

    tableau de bord d'une voiture

     

    Les voyants qui peuvent poser problème au contrôle technique

    Au démarrage d’un véhicule, tous les voyants doivent s’allumer, ce qui prouve qu’ils fonctionnent bien. Un voyant non fonctionnel en ce moment, constituera un problème lors du contrôle technique du véhicule. Ce genre de situation nécessite des réparations et le passage d’une contre-visite. Lesdits voyants sont : 

    Le voyant moteur

    Lorsque le voyant moteur est allumé, cela indique un problème technique venant d’un élément du moteur. Le problème signalé n’est pas toujours alarmant. Il peut s’agir par exemple d’une simple fuite du pot d’échappement. Ce voyant est à la base conçu pour limiter la pollution orchestrée par les voitures sur la voie publique. Au moment du contrôle technique, la connexion de l’auto à l’OBD permettra de détecter les anomalies existantes.

    Le voyant d'Airbag

    Le voyant d’Airbag est le premier voyant qui mène à une contre-visite. Parfois il s’agit juste d’un petit problème de connexion oxydée d’un capteur de présence sous l’un des sièges avant. Il peut également provenir d’un fusible qui a sauté. Les fusibles sont en effet souvent liés à des problèmes électriques.

    Le voyant prétensionneur

    Il assure la sécurité du passager en bloquant la ceinture lors d’un accident. De ce fait, ce dernier est maintenu dans son siège, ce qui lui évite de se prendre en plein visage le volant ou l’airbag quand il se gonfle. Ce voyant est étroitement lié au voyant Airbag, donc la source du problème est souvent la même.    

    Le voyant ABS

    Le voyant ABS signale un souci au niveau du système d’anti blocage des roues au freinage. Ce voyant mène à un recalage certain. Le problème peut provenir du boîtier ABS lui-même, d’un fusible, d’un capteur de vitesse ou encore d’un faisceau abimé.

    Le voyant ESP

    Ce voyant fonctionne selon le même procédé que le voyant ABS. Ces deux voyants sont d’ailleurs liés. Une défaillance de l’ESP, modulant la puissance de freinage dans les virages conduit inévitablement à une contre visite. 

    Le voyant AFS

    Ce voyant est lié à des optiques directionnelles. Lorsque ce voyant est allumé, la contre-visite est inévitable. Parfois il peut s’agir d’une simple ampoule hors d’usage, notamment au niveau de la plaque d’immatriculation

    Le voyant des phares

    Ce voyant peut également poser problème lors du contrôle technique. Si ce sont les phares avant qui sont concernés, cela mène à une contre visite. Le voyant des feux de route ou celui de l’antibrouillard, non fonctionnel sont également des motifs pour la contre-visite.

    Le voyant des plaquettes

    Ce témoin d'usure des plaquettes fait partie de la liste des voyants qui peuvent poser problème au contrôle technique, et ceci même si les plaquettes sont dans un bon état.

    Le voyant de direction assistée

    Même si la direction assistée d’un véhicule fonctionne bien, si son voyant ne fonctionne pas, ce véhicule ne passera pas avec succès son contrôle technique. Un problème au niveau du témoin de direction assistée conduit d’emblée à la contre-visite. Il peut s’agir d’une fuite à corriger ou d’un souci technique.

     

    La contre-visite après le contrôle technique

    La contre-visite s’effectue pour les véhicules sur lesquels des anomalies ont été relevées. Ces véhicules seront soumis à des réparations obligatoires de la part du propriétaire. Après les réparations, l’automobiliste doit faire la demande d’une contre-visite dans un délai de deux mois

    La contre-visite permet de valider les réparations effectuées sur le véhicule. Si lors de la première contre-visite, tous les problèmes sont résolus, le véhicule est dans les normes. Dans le cas contraire, le véhicule peut subir une autre contre-visite mais toujours en restant dans le même délai fixé au départ.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.