Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Quelle voiture choisir quand on roule peu ?

       (0 avis)

    Choisir le véhicule adapté à ses besoins n’est pas une mince affaire. Il s’agit d’une opération délicate que l’on doit mener en prenant en compte un certain nombre de paramètres. Savoir d’avance qu’on roulera très peu sa voiture est déjà un bon départ.

    Mais cela ne suffit pas pour être fixé définitivement sur son choix. Quel modèle de voiture choisir si on fait de petits trajets ? Quel moteur prendre si on roule peu ? Quelles sont les questions à se poser ?  D’autres critères aident aussi à opérer un choix optimal. Découvrez-les dans cet article.

     

    Quel type de moteur doit-on préférer quand on roule peu ?

    S’interroger sur le type de moteur de sa future voiture est la première chose à faire quand on sait qu’on sera un petit rouleur. Par ailleurs, choisir son type de moteur revient à définir le type de carburant auquel il fonctionnera. Autrement dit, pour quoi opter entre un moteur à diesel, un moteur à essence, et un moteur électrique ?

     

    Peut-on opter pour un moteur à diesel ?

    Il y a une chose qu’il faut savoir d’entrée sur les voitures équipées d’un moteur à diesel. C’est que quand elles ne sont pas utilisées régulièrement, et pour parcourir de longues distances, elles ne tardent pas à s’encrasser. 

    En plus, leur entretien est relativement coûteux et difficile à effectuer. Se procurer une voiture dotée d’un moteur fonctionnant au diesel n’est donc clairement pas une bonne idée si l’on sait qu’on aura à peu rouler avec.

    Et c’est sans compter les mesures sévères appliquées sur ce type de voiture. Leur utilisation est en effet trop contraignante pour un petit rouleur. 

     

    Pourquoi porter son choix sur un moteur à essence ?

    Quand on parcourt très peu de kilomètres ou quand on est sûr d’en faire moins que la moyenne, choisir un moteur à essence est toujours profitable.

    Mais pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’avec un moteur à l’essence on fait toujours des économies de carburant en zone urbaine. Et c’est pareil quand on roule en dehors de la ville sur de petits trajets. 

    Il faut également noter le fait que le coût de l’essence est relativement proche de celui du diesel. Par conséquent, même avec un budget carburant mensuel assez limité, on peut assurer son approvisionnement en essence sans grande difficulté. 

    Mais ce n’est pas tout. L’entretien des véhicules équipés d’un moteur à essence n’essouffle pas trop financièrement. Il est à la portée des petits budgets « auto ».

    Sinon, il s’offre à soi une troisième option, celle des véhicules électriques.

     

    Un moteur électrique pourrait-il aussi faire l’affaire ?

    La voiture à moteur électrique est réputée pour son caractère économe. Rechargeable en trois ou cinq heures environ chez soi ou à l’extérieur, cette voiture s’avère très pratique pour tous ceux et celles qui parcourent peu de kilomètres par jour

    Elle ne pollue pas et nécessite encore moins d’entretien que la voiture à essence. Avant de se procurer une voiture électrique, il est bon de se renseigner sur les coûts de la location de la batterie.

    Autrement, il est possible d’envisager une voiture hybride. Elle est tout autant économique et se recharge plus aisément. Toutefois, avant d’être fixé, il faut étudier également les autres paramètres.

    voiture

     

    Quelle catégorie de véhicule doit-on choisir ?

    Ici, on doit passer en revue deux points primordiaux qui permettent de déterminer la catégorie de véhicule adaptée à ses besoins. Et pour ce faire, on doit d’une part se décider entre une voiture neuve et une d’occasion. Puis d’autre part, penser à sa carrosserie.

     

    Une voiture neuve ou une voiture d’occasion ? 

    Il n’est pas rare qu’on tergiverse à porter son choix sur l’une ou l’autre de ces deux catégories de véhicule. Dans ces cas-là, il vaut mieux se référer au budget prévu à cet effet. Car ce dernier est souvent déterminant.

    Certes il détermine nos possibilités mais c’est comme ça qu’il facilite notre choix de véhicule. Cela va sans dire qu’un véhicule neuf coûte beaucoup plus cher qu’un véhicule d’occasion. 

    Quand on ne compte pas faire de longs trajets avec sa voiture, il est inutile d’investir dans un véhicule dernier cri. Les citadines, les compactes ou les cross-over feront largement l’affaire. Reste maintenant à savoir si l’on a les moyens de se les offrir en neuve.

    Les voitures d’occasion sont là pour nous éviter de recourir à notre tirelire en raison de leur coût moindre. Et ce détail compte davantage lorsqu’on s’en va choisir la carrosserie de son véhicule. 

    Citation

     

    Vers quelle carrosserie doit-on s’orienter ?

    Ce qu’il faut savoir tout de suite, c’est que plus le véhicule sera spacieux plus il coûtera cher. Et ceci même s’il s’agit d’un véhicule d’occasion. L’espace compte beaucoup particulièrement quand on a des enfants scolarisés. 

    Il faudra alors opérer son choix en tenant compte de ce détail qui semble insignifiant mais qui est important. Il est tout à fait possible de se procurer un modèle de véhicule pouvant accueillir jusqu’à sept passagers quand bien même on dispose d’un pouvoir d’achat faible. 

    Mais au-delà de tout, il ne faut jamais minimiser les contraintes liées à l’assurance.

     

    Est-ce le bon moment pour penser à l’assurance ?

    Le choix de l’assurance est la dernière étape dans le processus d’achat de sa voiture. Et cette étape ne doit pas être prise à la légère, surtout pas par ceux qui disposent d’un budget auto limité. A ce niveau, il est primordial de tenir compte de deux éléments majeurs : son budget et son futur kilométrage.

     

    Encore une question de budget ?

    Le modèle de voiture retenu influence inévitablement la prime d’assurance. Plus le moteur est puissant et plus élevées sont les frais. Puisqu’on ne fera pas de longues distances, il serait judicieux d’opter pour un moteur peu ou pas puissant. Dans le cas contraire, il faut se préparer à optimiser son budget. Le plus important c’est de ne pas dépasser ses capacités financières.

    Citation

     

    Quel est le trajet envisagé avec votre véhicule ? 

    Les compagnies d’assurance ont mis sur pied des offres spéciales pour les petits rouleurs. Quand on roule peu, souscrire à une assurance auto au kilomètre est une formidable idée.

    Elle permet de réduire jusqu’à 30 % les cotisations mensuelles. La seule contrainte sera de rester dans une fourchette de kilométrage déterminée à l’avance par l’assureur.

    En somme, choisir sa voiture quand on sait qu’on doit rouler peu n’est pas une tâche facile. Elle est fonction de plusieurs facteurs, dont le plus important est le carburant permettant au véhicule de rouler, mais surtout le budget de l’acheteur.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.