Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Tout savoir sur l'aquaplanage

       (0 avis)

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’aquaplaning, ou aquaplanage, ne fait pas référence à un jeu aquatique. Il s’agit d’un phénomène dangereux qui se produit généralement lorsque la chaussée est imbibée d’eau et devient glissante.

    Quelle est la définition d'aquaplanage ? Quelles en sont les causes ? Et que quelles pourraient être les conséquences ? Les réponses dans cet article.

     

    Qu’est-ce que l’aquaplanage ?

    Littéralement, aquaplanage signifie planer sur l’eau. Mais il ne s’agit pas d’une attraction ou encore d’une discipline sportive, l’on parle plutôt de la voiture, lorsque la route est mouillée.

     

    Définition

    Egalement appelé hydroplanage ou aquaplaning en anglais, le terme désigne une situation due à l’humidité d’une chaussée qui devient par la suite périlleuse. A l’issu de quoi les pneus perdent leur adhérence et l’auto risque de glisser. 

    En d’autre termes, celle-ci plane donc sur une surface aqueuse. Surtout là où il y a les sillons ou encore entre les virages. A ces endroits où elle peut stagner. Très souvent, le cas se présente lors des averses, les pluies printanières ou pendant la période de la neige. En ces temps, les passages sont humides et des flaques d’eau se forment un peu partout.  

    Après cette mise en contexte littéral, voyons le côté pratique.

    Que se passe-t-il réellement ?

    Les pneus ont pour rôle d’évacuer l’eau des rainures du pneu. Car lorsque celle-ci s’accumule, elle exerce une pression sur la bande de roulement. A ce moment, son contact avec le sol devient difficile. Plus il y aura de nappe d’eau à volume conséquente, pouvant submerger une partie du pneu, plus le pneu devrait évacuer l’excès d’eau. 

    Pour ce faire, il ne doit pas être sous-gonflé. De ce fait, il gardera le contact avec le sol sans glisser. C’est la glissade qui met en péril votre conduite en entravant le contrôle de la direction ou encore la motricité du véhicule. 

    Sur le coup, il est fortement conseillé de ralentir au lieu de directement freiner pour que les pneus reprennent contact avec le sol. 

    Mais qu’est-ce qui peut causer ce phénomène ?

    Les causes de l’aquaplanage

    L’état de la route est le premier responsable de ce fait. Autrement, quelques critères peuvent  également intervenir. L’on citera :

    La faute d’inattention

    Telle une piste de patinage, il est plus difficile de rouler sur une route glissante. De ce fait, il est impérativement nécessaire de rester vigilant. Tâchez de garder le contrôle de la voiture. Pour ce faire, ne roulez pas trop vite pour vous éviter de freiner violemment. 

    Et ce, surtout lorsque vous traversez un passage incliné. Il est très compliqué de redresser les pneus après un dérapage. Vous devez savoir manier l’embrayage et l'accélérateur en même temps, pour ne pas patiner. Car après cela, vos chances d’aquaplaner sont plus flagrantes. 

    Lorsque la route est humide et glissante, nous devons être prudents au volant. Cependant, le contrôle technique est également un élément crucial à prioriser.

    Les problèmes techniques 

    Il s’agit surtout de vos pneus. Car comme cité précédemment, ce sont les pneus qui glissent qui déstabilisent toute votre conduite. Dans ce sens, assurez-vous que la qualité de la gomme soit adaptée à tous types de route et qu’ils soient bien gonflés. Si les pneus sont trop fins, les risques d’aquaplanage sont plus forts. 

    D’autre part, la gomme permet d’évacuer l’eau et de garder le contact avec le sol. Par ailleurs, surveillez la maniabilité de votre volant car vous compterez sur lui pour diriger le véhicule en cas de perte de contrôle. L’amortisseur est aussi une pièce à voir de près, vu son rôle d’amortissement en cas de saut éventuel suite à une éventuelle  glissade.

    Attention au régulateur de vitesse

    Il est vivement déconseillé d’activer le régulateur de vitesse lorsque le sol est moite. Cette option est sensée optimiser l’accélération des roues. Or, la vitesse peut favoriser l’aquaplanage. Le véhicule commencera par patiner pour qu’ensuite l’automobiliste perde tout contrôle. Cela peut davantage vous emmener à vous concentrer sur le parcours pour que vous évitiez les grosses flaques d’eau. 

     

    téléchargement (1).jpeg

    Les conséquences de l’aquaplanage

    L’aquaplanage peut avoir plusieurs effets, plus particulièrement affecter la sécurité des passagers et des autres usagers de la route. 

    Sécurité des passagers de la voiture

    Lorsque les pneus glissent, la voiture tourne sur elle-même. D’autre part, il se peut qu’elle fasse un tonneau. Dans les deux cas, la sécurité du conducteur et des autres personnes qui sont à bord est mise à rude épreuve. Sans leurs ceintures, ils peuvent faire une tête-à-queue ou se heurter contre la paroi des vitres. Les chocs peuvent être mortels pour les enfants de bas âges et les bébés. 

    Bien que cela puisse être risqué pour les passagers de la voiture, cela peut aussi impacter la sécurité des autres usagers de la route.

    Sécurité d’autrui

    La sécurité des voitures qui circuleront en même temps avec vous sur la même route ainsi que des leurs passagers seront en danger si jamais vous faites face à un aquaplanage. En tournant sur elle-même, votre auto pourra les heurter et causer un grave accident ; affectant ainsi la sécurité de leurs passagers. En tentant d’éviter la collision, vous pouvez blesser un piéton ou encore percuter quelque chose.

    Certains pays disposent d’un panneau qui signale la présence d’une chaussée glissante, notamment l’Allemagne et quelques régions de la France. 

    La prudence est donc un mot d’ordre lorsque la route est pleine d’eau. Vous devez faire attention en conduisant : ne pas freiner brusquement et vous concentrer afin de garder un œil sur la route.  D’autre part, il est important de faire un checking technique de votre voiture.

    Et particulièrement vérifier l’état de vos pneus, notamment leur adhérence et leur gonflage. Optez pour les pneus d’hiver pendant la période pluvieuse et neigeuse. Autrement, même si ce phénomène est dangereux, il n’est pas inévitable.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.