Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Devenir moniteur d’auto-école

       (0 avis)

    Pour devenir moniteur d’auto-école, vous devez remplir certaines conditions strictes. Il ne s’agit effectivement pas d’un métier comme les autres. Le moniteur d’auto-école a pour rôle d’enseigner le Code de la route aussi bien en pratique qu'en théorie. Et ce, afin de permettre aux candidats d’obtenir leur permis de conduire, mais aussi de les rendre aptes à conduire un véhicule motorisé sans représenter un danger potentiel pour les autres usagers de la route. Voilà pourquoi, on le surnomme également “enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière”.

    Vous voulez devenir moniteur d’auto-école ? Par où commencer ? Quel diplôme obtenir ? Faisons le tour de la question.

     

    Les conditions à remplir pour devenir moniteur d’auto-école

    Les conditions pour devenir moniteur d’auto-école ne se limitent pas à l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat. Car en réalité, vous ne pourrez même pas passer les épreuves qui permettent d’en obtenir si vous ne remplissez pas les critères suivants :

    • Vous devez être âgé de 20 ans au minimum ;
    • Vous devez être titulaire d’un permis B d’une validité de deux ans minimum ;
    • Vous ne devez plus être en délai probatoire ;
    • Vous devez avoir un casier judiciaire vierge ;
    • Vous devez obtenir un certificat médical délivré par un médecin suite à une visite médicale, et qui certifie que vous êtes apte à exercer ce métier ;
    • Vous devez détenir une autorisation d’enseigner que vous pourrez demander auprès de votre préfet.

     

    Citation

     

    Quels diplômes pour devenir moniteur d’auto-école

    Le métier de moniteur d’auto-école est réglementé. Pour l’exercer, vous devez donc être titulaire d’un diplôme d’Etat ou d’un certificat équivalent. Depuis la reforme en 2019 en effet, l’obtention d’un diplôme n’est pas requis. Le Bepecaser a été remplacé par le CCP ECSR.

    Devenir moniteur d’auto école

     

    Devenir moniteur d’auto-école : qu’est-ce que le CCP ECSR ?

    Le CCP ECSR ou Certificat de compétence professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière est titre professionnel homologué par l’Etat. Il se compose de deux certificats de compétence :

    • Le CCP1 : formation consacrée à l’apprentissage de la conduite
    • Le CCP2 : formation consacrée à la sensibilisation à la sécurité routière

    A noter que le CCP ECSR ne requiert aucun diplôme en particulier. Equivalent d’un bac + 2, à partir du moment où vous remplissez les conditions précitées ci-dessus, vous pouvez passer les épreuves en vue d’obtenir ces deux certificats.

     

    Comment obtenir le CCP ECSR pour devenir moniteur d’auto-école ?

    Pour obtenir le titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière, vous devez avoir les deux certificats du CCP ECSR. Aucun diplôme ni examen d’accès n’est requis pour que vous puissiez y accéder. En revanche, pour avoir le titre, vous devez obtenir ces certificats dans un délai de 5 ans.

    Le CCP ECSR comprend :

    • 910 heures de cours dans une centre de formation agréée
    • 280 heures de stage en entreprise

    Une fois que le candidat aura remplit ces heures de cours (en moins de 5 ans), il pourra passer l’examen qui comporte trois épreuves : une mise en situation professionnelle, un entretien technique et un entretien final.

    Citation

     

    Devenir moniteur d’auto-école et après ?

    Une fois le Titre professionnel obtenu, le candidat pourra donc exercer le métier de moniteur d’auto-école. Le salaire de base pour cette profession est de 1550 euros brut. Mais il peut rapidement augmenter en fonction du statut du moniteur et de l’évolution de sa carrière.

    moniteur d’autoécole

     

    Moniteur d’auto-école : le statut

    L’enseignant de la conduite et de la sécurité routière peut endosser plusieurs statuts différents. Ce n’est pas parce qu’on devient moniteur d’auto-école qu’on doit obligatoirement ouvrir une école justement. D’ailleurs, cela n’est pas possible avant 2 ans.

    De nombreux enseignants peuvent ainsi offrir leur service dans des auto-écoles qui ne leur appartiennent pas. Et c’est à eux de choisir le statut qu’ils souhaitent endosser : « indépendants » ou « salariés » .

     

    L’évolution de carrière du moniteur d’auto-école

    Un moniteur d’auto-école n’est pas voué à rester « enseignant » toute sa vie. Au bout de deux ans, s’il remplit 3 800 h d’enseignement, il peut devenir « exploitant d’auto-école » . En d’autres termes, il pourra ouvrir son propre centre de formation. A condition, bien sûr, qu’il obtienne un agrément de la part du préfet.

    Il pourra également tenter d’obtenir le BAFM (Brevet d’aptitude à la formation des moniteurs). S’il l’obtient, il pourra, à son tour, former de futurs enseignants ou diriger des stages à destination des conducteurs ayant perdu des points sur leur permis.

    Sinon, il aura également la possibilité de participer au concours pour devenir inspecteur du permis de conduire.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.