Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Eveline Luca
    Eveline Luca

    Fatigue au volant : Risques et conseils

       (0 avis)

    Se retrouver au volant d’une voiture est une tâche qui exige beaucoup d’attention et de concentration. Des facultés qui sont annihilées lorsque vous êtes en état d’ébriété ou de fatigue. C’est d’ailleurs pourquoi il est fortement déconseillé de prendre le volant d’une voiture lorsque vous êtes dans l’un de ces deux états.

    Spécifiquement notre article sera consacré à l’état de fatigue au volant qui est l’une des principales causes d’accidents sur les routes en France. 

    Quels sont les risques liés à la conduite d’une voiture en état de fatigue ? Quels conseils pouvons-nous apporter pour éviter la fatigue au volant ? Dans notre article, nous expliquons de manière explicite à quel point il est dangereux de conduire en étant fatigué et nous prodiguons quelques conseils pour éviter cela. 

     

    Les facteurs amplificateurs et signes de fatigue au volant

    Lorsque vous êtes un conducteur, conduire fatigué multiplie par 8 le risque que vous ayez un accident de circulation.  Éviter une telle déconvenue due à la fatigue au volant passe par la connaissance des signes d’alerte de fatigue au volant.  Mais avant il faut aussi savoir que certains facteurs amplifient les risques de fatigue au volant. 

    Vous l’ignorez peut-être mais certaines actions que vous posez renforcent votre fatigue au volant. Ces facteurs amplificateurs de fatigue au volant sont entre autres : la consommation d’alcool, l’accumulation du manque de sommeil, l’utilisation du régulateur de vitesse, les repas trop lourds, les trajets ennuyeux, la température trop élevée ou trop basse qu’il y’a dans la voiture, etc. 

    Ces facteurs semblent bénins mais y veiller vous aidera à rester éveillé pendant la conduite d’une voiture. Ces facteurs amplificateurs engendrent certains signes de fatigue au volant. 

     

    Les signes de fatigue au volant

    Selon une étude de MMA-IFOP réalisée en 2017, 64% des conducteurs de voiture reconnaissent avoir déjà connu des situations de fatigue au volant. Les signes ci-après vous permettent de savoir quand la fatigue est entrain de gagner votre corps. 

    Il s’agit de : fourmillement des jambes, d’importantes difficultés de concentration, de répétitifs bâillements, des hallucinations, raideur dans le dos et dans la nuque, le picotement des yeux, des besoins persistants de changer de position, des pertes de mémoire, etc.

    Une fois que vous commencez à ressentir un de ces signes de fatigue, votre réaction doit être spontanée parce que les conséquences derrière sont assez dangereuses.

    Citation

     

    Les risques de fatigue au volant

    Si vous ressentez des signes de fatigue au volant vous devez impérativement faire stop, sinon vous êtes exposé à des risques énormes et parfois mortels. Le principal risque que vous courrez lorsque vous êtes en état de fatigue au volant est de faire un accident de circulation. 

    Un accident mortel sur trois a pour cause la fatigue au volant. Les heures de conduite où les risques de fatigue sont les plus élevés entre 13 h et 15 h dans l’après-midi et entre 00 h et 06 h dans la nuit. Conduire en état de fatigue présente de petits comme de gros risques.

    Les petits risques de fatigue au volant 

    Un conducteur fatigué court quelques risques qui ne sont pas forcément les plus dangereux mais qui restent quand-même importants à connaître. 

    Parmi ceux-ci, nous pouvons citer : la dégradation de la vigilance et de l’attention, l’augmentation du temps de prise de décisions et de réaction, le rétrécissement du champ visuel et l’apparition d’une viscosité mentale. Ces petits risques n’ont pas toujours des conséquences dramatiques contrairement aux grands risques.

    Les risques plus importants de fatigue au volant 

    Si les sensibilisations contre la fatigue au volant sont de plus en plus fréquentes c’est parce qu’il s’agit tout simplement de la première cause des accidents sur la route. Les accidents graves sont de grands risques que courent les personnes en état de fatigue au volant. 

    Parfois ces accidents peuvent se limiter à de graves blessures et des dégâts matériels, mais ils peuvent aussi par la même occasion ôter la vie sur le champ ou plus tard lors des soins à l’hôpital. 

    Sans oublier que comme l’on roule rarement seul, l’on a avez souvent entre ses mains les vies des autres passagers du véhicule. Il est donc important de respecter par sagesse et prudence les conseils prodigués et consignes fixées.

    fatigue au volant

     

    Conseils à respecter en cas de fatigue au volant 

    Les conseils suivants vous aideront à éviter de prendre le volant lorsque vous êtes fatigué ou à éviter le pire en cas de fatigue au volant. Quand vous tenez à votre propre vie et à celle des personnes que vous conduisez, il est impératif de tenir compte des conseils qui seront donnés. 

     

    Conseils pour éviter de prendre le volant fatigué 

    Pour ne pas prendre le volant fatigué, il y’a certaines actions à mener et quelques autres à éviter. Primo, respectez un temps de sommeil de 8 heures avant de prendre le volant.

    En effet, certes nous dormons tous mais nous ne respectons pas forcément les 8 heures de sommeil conseillées, une erreur grave surtout quand on doit conduire ensuite.

    A titre comparatif, le taux d’alcoolémie de 0,8 g équivaut à 5 à 6 h de sommeil la nuit et moins de 4 h équivaut à 1,2 à 1,5 g du taux d’alcoolémie. 

    Secundo, il faut éviter de prendre des repas lourds avant de vous mettre au volant. Consommez des repas assez légers et si possible contentez-vous d’un simple café ou d’un jus de fruits.

    Par ailleurs, il faut vraiment éviter de prendre le volant d’une voiture quand on est fatigué, il vaut mieux prendre un taxi ou alors confier la conduite à une personne de lucide et de sobre.  

    Citation

     

    Autres conseils à suivre en cas de fatigue au volant 

    Si vous êtes déjà au volant, il existe des règles qui vous aiderons à éloigner la fatigue au volant. En premier lieu, évitez d’effectuer seul les longs trajets. Ainsi, en cas de fatigue, vous pouvez passer le volant à un autre passager.

    Ensuite, il ne faut pas se mettre dans des positions trop confortables, cela pourrait vous endormir trop facilement. Après, faire des pauses fréquemment quand on voyage sur de longues distances afin de se reposer et de se requinquer avant de reprendre la route. 

    En dehors de tous ces conseils, vous pouvez aussi : rompre la monotonie, éviter la conduite nocturne, faire un bon usage des options de voiture, se servir de lunettes de soleil en journée pour lutter contre les lumières trop agressives. 

    Enfin, les autres méthodes qui marchent sont la conduite avec la musique à fond et les vitres grandes ouvertes, ou alors tout simplement l’arrêt pour dormir.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.